• Thème Khanel : Personnalité connue

    Je choisis sans hésiter :

     

    GEORGE BRASSENS

    Poète - auteur - compositeur et interprète.

     

     

    Pourquoi ai-je choisi cette personnalité ?

    Parce-que je me souviens avoir été extrêmement émue en apprenant son décès, en 1981, j'avais 8 ans.

    J'aimais déjà beaucoup l'écouter. LE PETIT CHEVAL notamment, chanson sur laquelle je ne manquais pas de pleurer toujours à la fin bien qu'elle soit toujours, irrémédiablement, identique malgré ce profond désir de la changer...

     Le petit cheval 

    Le petit cheval dans le mauvais temps,
    Qu'il avait donc du courage !
    C'était un petit cheval blanc,
    Tous derrière tous derrière,
    C'était un petit cheval blanc,
    Tous derrière lui devant.

    Il n'y avait jamais de beau temps
    Dans ce pauvre paysage,
    Il n'y avait jamais de printemps,
    Ni derrière, ni derrière.
    Il n'y avait jamais de printemps,
    Ni derrière, ni devant.

    Mais toujours il était content,
    Menant les gars du village,
    A travers la pluie noire des champs,
    Tous derrière tous derrière,
    A travers la pluie noire des champs,
    Tous derrière lui devant.


    Sa voiture allait poursuivant
    Sa belle petite queue sauvage.
    C'est alors qu'il était content,
    Tous derrière tous derrière,
    C'est alors qu'il était content,
    Tous derrière lui devant.


    Mais un jour, dans le mauvais temps,
    Un jour qu'il était si sage,
    Il est mort par un éclair blanc,
    Tous derrière tous derrière,
    Il est mort par un éclair blanc,
    Tous derrière lui devant.

    Il est mort sans voir le beau temps,
    Qu'il avait donc du courage !
    Il est mort sans voir le printemps
    Ni derrière, ni derrière.
    Il est mort sans voir le beau temps,
    Ni derrière, ni devant.

    De plus, le hasard a fait que nous sommes venus habiter avec mes parents près de chez lui par la suite, à Sète, où il est né le 22 octobre 1921.

     

    Je ne connais pas tout son répertoire mais uniquement les chansons les plus connues :

    La mauvaise réputation

    Bancs publics

    - Auprès de mon arbre,

    - Quand on est con,

    - Je me suis fait tout petit,

    - Le gorille,

     Les copains d'abord

     

    - Les sabots d'Hélène,

    - Les trompettes de la renommée,

    - Une jolie fleur,

    - Le gorille,

    - Brave Margot,

     

    Supplique pour être enterré à la plage de Sète

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    10 commentaires
  • Image citation 33


    IMGP8115

    Mieux vaut

    Boire à la paille

    et faire ripaille

    Que, vêtu de haillons,

    Dormir sur la paille

    A la froide saison.

     

    Cricket

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    7 commentaires
  • Mardi chez lydie - Poésie - Ce mardi le Thème est la pluie.

    Je vais tenter autant que possible de mettre à chaque fois un écrit du net et un personnel.

     

    Ma participation :

    1/ POESIE DU NET (j'adore les calligrammes !) :

    Mardi chez lydie - Poésie - Thème pluie

    La fin étant comme on peut le lire en réalité

    Ou une ombrelle

    Pour t'abriter du soleil ...

     

    2/ POÉSIE PERSONNELLE ÉCRITE POUR L'OCCASION :

    Doucement à mes oreilles

    Arrive le son de la pluie

    Qui s'intensifie et m'émerveille ...

     

    Gouttelettes d'eau, par le ciel bénies,

    Descendent jusqu'à nous, bravant les incendies !

     

    Douce, caressant le visage

    Ou vive, accompagnant l'orage

    Essentielle à la vie

    La pluie danse au gré des saisons

    Avec plus ou moins de passion.

     

    Pluie aimée,

    Pluie détestée,

    Pluie capricieuse,

    Pluie audacieuse,

    Va ton chemin .

    Mais,

    Toujours,

    Reviens !

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    9 commentaires
  • Atelier 17 Maridan

     

    Liste mots à placer dans un texte

    Donner ses "copies" à Maridan  avant le 21/09

     

    Voler, léviter, se rendre aussi léger qu'une bulle de savon.

    Comprendre la vie au fur et à mesure que nous avançons, l'apprivoiser.

     S'amuser, aller d'un bout à l'autre de la terre en avion sans réfléchir, sans planifier - jouer sa vie à pile ou face, ne pas se trahir dans la glace, assumer les années qui avancent telle la grande roue.

    Mais garder son jardin secret, ses rêves, ses années passées, dans un petit coin de son cerveau, verrouillé.

    Aller au ski, danser dans la savane, adopter un chat, un chien, un mec ... une citrouille, une grenouille (zut c'est redondant avec un mec ... D'accord j'ai trop vu de contes de fées...) une pierre (ou Pierre le voisin du dessus qui n'a peut-être pas ... un coeur de pierre ?)

     Une ombre au tableau

    Il faut se réveiller et partir au boulot !

    pfff .. 

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    8 commentaires
  • Atelier de Montpellier n°15 - Logo Rallye 

    Intégrer dans l'ordre donné dans un texte les mots suivants :

    Courir - mieux - technique - l'homme - étonnant - occidentaux - allonger - intéresser - mouvement - disparaître

    Atelier de montpellier 15 - Logo Rallye -

    ZZZZEEEEEENNNNNNNNNNNNN ..... 

    Dans la vie il faut toujours courir après la montre, faire mieux que son prédécesseur, son collègue, ses frères et sœurs, connaître la meilleure technique de vente, de drague... 

    L'homme : étonnant bipède ! aux capacités insoupçonnées ...

    Mais ... Le stress gagnant du terrain ... Les occidentaux n'ont pas fini de s'intéresser à tout ce qui peut leur apporter un minimum de relaxation : yoga, taï chi, qi gong ... Un moyen pour allonger le temps, ou du moins se l'accaparer différemment, dans ce monde toujours en mouvement qui les happe et dans lequel il leur semble disparaître ... 

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    11 commentaires
  • Jeu de fée capucine n°22 - mots commençant par COU

    Marie s’arma de courage. Il lui restait encore beaucoup à faire :

    • Coudre des pantalons,
    • Couvrir l’abri de jardin,
    • Manier le couteau avec dextérité pour couper au mieux la dinde farcie et les courgettes,
    • Coucher sur le papier la liste de tout ce qui devait être rangé,
    • Nettoyer les nombreuses coupes gagnées par le fils de Lord Samuel.

     

    Bref, il ne fallait pas qu’elle traîne pour parvenir à effectuer l’ensemble de ces tâches dans la journée.

    Cet emploi qu’elle avait trouvé lorsqu’elle avait décidé de poser ses valises à Coutances lui convenait bien.

    Marie était une femme pleine d’entrain, vaillante, prête à courir partout plutôt que se la couler douce. Elle n’avait pas un poil dans la main ! ah ça non !

    Elle et sa fille se serraient les coudes pour vivre décemment.  Mais jamais ne courbaient l’échine, ne demandaient l’aumône. Fières, elles restaient, malgré leur condition que certaines jugeraient peu enviable.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    15 commentaires
  •  

    AU "MEUHHH..NU"

    " Ici la carte est VACHEMENT bonne !

    La nourriture " VEAU " le détour

    Gardiane de TAUREAU

    Mon CHER et TENDRE,

    et en dessert, du LIVAROT,

    au lait de VACHE,

    Pour les plus voraces. 

     

    Cricket

    Pour le jeu imagecitation 29 de Gisèle

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    12 commentaires
  • Atelier 5 - 2017 -  2ème sujet (tous les sujets 2017 ICI):

    Écrire un poème sous forme d’étreinte, à savoir avec des rimes embrassées

     

    QUAND LA VIE VACILLE ...

     

    La vie vaut-elle d’être vécue ?

    Qui ne s’est posé la question

    Un jour de détresse absolue

    Un jour d’ultime rébellion

    Sans amour, sans travail,

    Sans argent, triste avenir …

    Pour certains ce ne peut être pire

    Périr, survivre, poursuivre la bataille

    Coûte que coûte, avec conviction

    Reprendre le dessus

    Sauver sa situation

    La vie reprend le dessus …

     

    Cricket

    Retrouvez toutes mes participations à cet atelier ici 

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    4 commentaires
  • Atelier de Montpellier - Atelier 4 - n°2

    TOUS LES SUJETS  ICI

     

    Arbre maudit ? Harmonie ?

     Atelier de Montpellier - Atelier 4 - n°2

    Deux êtres enracinés

    Dans leurs habitudes

    Se retrouvèrent un jour

    Pris au piège de l’amour.

     

    L’un et l’autre se frôlèrent

    S’embrassèrent, s’accouplèrent

    Jusqu’à ne former plus qu’un

    Indivisible arbre … maudit ?

    Cela ne semble pourtant

    A voir ce regard tendre

    De la dulcinée sur sa moitié.

     

     

     Cricket

    Retrouvez toutes mes participations à cet atelier ici 

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    12 commentaires
  •  

    ATELIER 29 DE GHISLAINE

    Ecrire un texte avec ces 8 mots.

    Enigme, enquête, indice, agent, coupable,
    vérité,mobile, filature

     

    Le coupable était l'agent comptable.

    C'était indéniable.

    La secrétaire l'avait trouvé comme gêné ces derniers temps en sa présence.

    Il restait au bureau à des heures tardives et avait ce petit air suspect qui ne trompe pas. 

    Elle avait mené son enquête et avait résolu l'énigme.

    Monsieur l'agent détournait de petites sommes régulièrement,  se constituant ainsi un bon petit pécule pour des vacances au soleil. Futile mobile !

    Nul  besoin de le prendre en filature. 

    Les preuves étaient là. Vérifiables. Pour qui avait un minimum de connaissance en la matière et prenait un tant soit peu de temps pour examiner les documents  comptables.

    Les indices s'accumulaient au fil des pages.

    Elle savait la vérité, mais, maline, n'en n'avait rien dit à personne si ce n'est à l'intéressé.

    Optant pour le chantage, elle en tirerait bien plus d'avantages ! 

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    12 commentaires
  • minimum 5 mots de 5 lettres avec :

     

    A A E E C C H M P T 

    C A C E M 

     

    http://www.ma-chienne-de-vie.com/2017/02/le-petit-jeu-de-lettres-103.html

     

    BIENVENUE  DANS LA SECTE !

     

    Sacha tacha d’empêcher cet achat.

    Mais la secte* accepta et l’apache cacheta l’enveloppe.

    Un pacte était scellé. Le match était joué.

    Pour thème : l’appartenance, sans jamais, délivrance.

    Adieu hamac, tipi, champ !

    Le pacte avec  le diable comptait, seul, à présent !

     

    * dans mon texte secte = peuple blanc en réalité 

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    8 commentaires
  • Atelier 25 de Ghislaine 

    Ecrire un texte à partir de ces mots :

     

    Prêt, choisir, quitter, sembler, garder,
    bonheur, habitude, moment.

    (Les verbes peuvent être conjugués).

     

    STOP LA CLOPE !

     

    Saisir le moment opportun pour arrêter de fumer.

    Voilà ce qu'il lui fallait.

    Quitter cette sale habitude.

    Il était enfin prêt.

    Il avait choisi de jeter ses paquets de cigarettes, ses briquets.

    Garder l'un d'entre eux lui semblait être nocif,

    lui permettant trop facilement de rechuter.

    Aujourd'hui, pour le bonheur, il avait opté.

    Plus de clopes.

    La vie, la vraie.

    Des obligations, il y en avait assez

    pour en plus s'en créer !

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    16 commentaires
  • Imagecitation 28 - Chez Gisèle

     

    S'inspirer d'une ou des images données pour écrire - partager - créer,  une citation - un texte (ou inversement avec les citations données sur le lien).

     

     

    IMGP7248

    Morceau de pain, par le poisson, laissé

    Bien vite, par la mouette, est avalé.

    " Rien ne se perd, tout se digère,

    Quel que soit l'hôte qui l'ingère."

     

    PC080046

    Vague-à-l'âme de l'artiste

    Sauvé in-extremis

    La guêpe, bravant les flots

    L'emmène sur son dos.

    IMGP5997

    Fragiles roses

    Savourent l'instant

    Douce osmose

    Qui ne dure éternellement...

     

     

    Petits petons 

    Bien vite caressons

    Avant qu'il ne nous marche sur les pieds

    Quand il sera un grand dadais ...

    Notre "enfançon".

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    7 commentaires
  • Le petit jeu de lettres de Lady Marianne

    Ecrire un texte avec minimum 5 mots de 5 lettres (en jaune dans mon texte)

    à partir des lettres suivantes :

    A E I O U Y G G H N P Q

     

    Une invitation spéciale

     

    Max avait invité Suzy chez lui. 

    Elle n'avait pas manqué d'examiner l'ensemble de sa décoration d'intérieur.

    Surprise face à cet Iguane qui l'observait, elle avait fait un bon, ne s'y attendant pas. Combien d'autres animaux spéciaux a-t-il chez lui ? s'était-elle dit. Pingouin ? Phoque ? Serpent ? 

    Mais, soulagée, elle découvrit qu'il n'en n'était rien.  Youpi !

    Ce petit accès de panique étant passé, elle respira à nouveau normalement. 

    La nuit opaque rendait l'atmosphère surprenante.

    Le pigeon qui se posa sur le rebord de la fenêtre la détendit tout à fait.  Son roucoulement lui rappelait son enfance, chez ses grands parents, lorsque le matin elle était réveillée en douceur par ce même son discret et agréable qu'elle affectionnait.

    Max, avec un sourire épanoui, arriva, déposant une entrée à base de quinoa.

    Elle lui sourit à son tour.

    La soirée pouvait commencer.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    11 commentaires
  • ATELIER JEU 18 DE FEECAPUCINE (Arlette)

    Créer un texte avec les mots suivants :

    Ecouter... contempler... plein... hissez... racines...  travers... légère... provoque... limite... symbole.

    ATELIER JEU 18 DE FEECAPUCINE (Arlette)

     

     

    QUI SOMMES-NOUS ET OU ALLONS-NOUS ?

     

    D'où vient-on ? Quelles sont nos RACINES ?

    Qui ne se l'est jamais demandé ?

     

    CONTEMPLER cet univers qui nous semble inébranlable

    ECOUTER le chant des oiseaux, le bruissement des feuilles dans les arbres,

    COURIR nu à travers champ, légèr(e), sans limite,  même pas celle des vêtements,

    SYMBOLE de notre société, de notre évolution, mais aussi prison ...

    JOUER la provoque, pensant être plus vivant en se démarquant.

     

    HISSEZ HAUT le drapeau de l'humanité 

    Un pour tous, tous pour un, tous à égalité.

     

    PLEIN d'espoir, on croit depuis la nuit des temps 

    A ce possible miracle...

    Mais se pourrait-il qu'il soit vraiment ? ...

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    19 commentaires
  • L'atelier de Montpellier.

    Cet atelier nous propose 3 sujets pour le mois de Février (clic lien ICI).

     

    J'ai choisi le 3ème - la

     Police d'ecriture World Colors .

    Il faut écrire un texte avec les mots suivants :

    démons/douceur/commune/ inconduite/ bambou/galanterie/ fleurir/grive/archives/refermer.

     

    Cette passion commune que nous avions pour la littérature nous donnait énormément d'enthousiasme lorsque nous nous voyions.

    C'était pure douceur, moment d'exception.

    La galanterie n'était pas pour lui un mot d'un autre siècle.

    A toute occasion, il me le démontrait.

     

    La dernière fois, par exemple, il était arrivé avec un bouquet, sans raison, si ce n'est l'envie de me faire plaisir, de fleurir mon balcon.

    Tenir et refermer la porte derrière moi était également pour lui quelque chose de naturel, qui allait de soi.

    Jamais il ne fit preuve d'inconduite ni ne se laissa aller envers moi, porté par quelques démons, à des gestes mal placés.

    Je n'étais pas pour lui  un gibier, une quelconque grive à chasser.

    Courtois, tendre sans trop, il savait être souple dans ses propos.

    Aussi droit et rigide qu'un bambou, pourtant, il se tenait. Mais c'était un gentleman né.

    Personne, dans notre entourage, ne connaissait son passé amoureux. Les archives de son cœur, jamais, il n'avait dévoilé. C'était un homme discret.

     Cricket

    Retrouvez toutes mes participations à cet atelier ici 

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    15 commentaires
  •  

    Jeu de Gisèle (JAZZY) https://giselefayet.wordpress.com/2017/01/14/imagecitation-27/

     

    J'ai choisi les images proposées sur son site (sur le lien ci-dessus) sur lesquelles il fallait mettre des citations connues ou des mots personnels.

    Vous reconnaîtrez les citations connues :) pour le reste c'est personnel.

     

     

     

    1 - Il vaut mieux tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler

    (alors garde les dents serrées...  concentre-toi et ferme ton clapet !)

     

     

    2 - Que t'attends-tu à voir derrière cette porte ?

    Un visage ami ?

    Une  sorcière ? Un vampire ? Ou tout autre ennemi ?

    Tape donc 3 coups et tu sauras ... 

    VENI VIDI VICI ! 

     

    1 - Quand la panse est bien remplie 

    La pensée s'en trouve allégée

    Quel bonheur pour papy

    Que cette sieste improvisée !

      

    2 - Qu'il est bon d'être assoupi

    Le sourire au coin des lèvres

    voilà enfin ce moment de trêve

    dans cette journée bien remplie.

     

    1 - Qui aura la plus grosse part du gâteau ? 

    Le magot ?

    Tous veulent la place de président (euh...roi)

    Mais combien sont capables d'honorer leurs promesses ?

    Qu'ils le confessent ...

     

     

    2 - Galette du mois de Janvier

    En tranches égales, coupée,

    Chaque convive attend impatiemment

    de prendre sa part, le cœur battant,

    serai-je roi, reine cette année ?

    Aurai-je la fève tant convoitée ?

    Tôt ou tard elle sortira 

    A moins de l'avaler ...

    Triste fin pour une fève...

    qui a sa fierté :) d'être montrée :)

     

    1 - Ainsi finit-il 

    Un beau matin d'hiver

    Sur la route, seul et triste,

    Ne pouvant plus tenir

    Car trop vieux, car trop mal,

    Tombant de tout son poids...

     

    Le dernier arbre de la cité

    Le moral au plus bas.

     

     

    2 - Déraciné

     

    Lui aussi

    Comme tant de personne avant lui

    Comme tant de ses frères

     

    L'arbre chu,

    Si loin des siens...

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    20 commentaires
  • Entre jeux de sociétés, jeux d'équipe, jeux solitaire ou en couple ... (non non pas dans un lit !... Hum...) En duo si vous préférez ! 

    Que de jeux !! 

    Quels sont ceux (car il m'est difficile de ne parler que d'un ...) qui m'ont marquée ?

     

    1/Je commencerai par LE SOLITAIRE

    qui trônait sur la table du salon de mon grand-père.

    J'aimais à tout moment de la journée tenter de réussir à ne laisser qu'une bille. Hélas il en restait toujours au moins deux !

     

    Afficher l'image d'origine

    REGLE DU SOLITAIRE            >>>ICI<<<

    2/ LE PING PONG ou TENNIS DE TABLE

    Des années  de jeu entre camarades. J'adore.

     

    3/ LE TAROT 

    Un jeu auquel j'ai beaucoup joué en famille avec mes parents et ma soeur aînée. 

    Mais le plus drôle est le tarot à 5. Celui à 4 étant plus sérieux car les risques sont calculés. On joue seul contre tous.

    Le tarot à 5 permet de faire appelle à quelqu'un en désignant un roi qui, normalement, nous fait défaut. La personne le possédant (sauf si ce dernier se trouve malancontreusement dans le chien !) est censé être notre partenaire et nous aider (sauf si il n'a pas de jeu ! et là c'est la catastrophe ! quitte ou double !).

     Afficher l'image d'origine

    LES ATOUTS

    Afficher l'image d'origine

    LES BOUTS ou OUDLERS

     

    REGLE DU TAROT A 4            >>>ICI<<<

    REGLE DU TAROT A 5            >>>ICI<<<

     

     

    4/ LE UNO

    Jeu auquel les filles aiment bien jouer. Petits et grands sont généralement bien motivés. Une vraie trouvaille ce jeu qui fonctionne toujours merveilleusement bien !!

     Afficher l'image d'origine

     

     

    Voilà pour les principaux !

     

    Cricket

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    14 commentaires
  • Petite pause JEU avant de vous mettre le dernier écrit de ma maman. 

    Jeu de lettres Lady- anagrammes.

    Minimum 5 mots de 5 lettres avec les lettres qui suivent :

    LE PETIT JEU DE LETTRES (78)

    Mes mots seront en JAUNE.

     

    Le banquier et l'ânière 

     

    Elle sentait venir la colère face à ce requin de banquier qui lui avait valu d’être à présent ruinée.

    Abdiquer – laisser son métier d’ânière loin derrière. C’était ce à quoi elle avait dû se résoudre.

    Elle ne pouvait plus à présent subvenir à ses besoins et à ceux de ses bêtes.

    Elle avait l’impression de se débiner mais elle n’avait pas le choix.

    « Endure, endure, encore, jusqu’ au jour où l’âne mort retrouvé signale la fin d’un beau métier. » .

    « Éradique cher banquier ce dernier ! il est certain que le tien ne pourra que perdurer ! sur le dos non de mon âne (quoi …que) mais des pauvres gens qui croient bien faire en t’écoutant … . Banquier poursuis ta route … Aux autres la banqueroute.»

     

    Et en passant un Joyeux Anniversaire à ma grande fifille !! 12 ans.

    qui est loin d'être un âne ! (bien que j'aime les ânes !) 

    anniversaire

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    17 commentaires
  • Ecrire avec les mots suivants (c'était pour le 14 avril - je découvre ce jeu aujourd'hui et me lance ...):

    .Texte du 4 avril 16.jpg

     

    MA PARTICIPATION :

     

    VAINCRE LA MALADIE

    Pour éviter que la maladie ne dure il faut croire à une possible guérison.

    Un miracle peut toujours avoir lieu.

    Ne pas rester muette.

    Savoir qu'il est recommandé de partir loin, ailleurs, pour donner à son corps l'indispensable force dont il a  besoin.

    Amoureuse du climat montagnard : des vacances en ce lieu redonne espoir.

    Fuir l'habituel trajet monotone de la vie.

    Vaincre la solitude et l'ennui.

    Partout ce rêve est réalisable.

    Il suffit de croire à l'impensable :

    Guérir par sa simple volonté.

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique