• Le petit jeu de lettres. Cela faisait longtemps. Je m'y colle. Il faut avec les lettres données faire des mots de minimum 5 lettres puis un texte.

     

    http://www.ma-chienne-de-vie.com/2018/04/le-petit-jeu-de-lettres-161.html

    LE PETIT JEU DE LETTRES - 161-

    A A A E E I U C C L Q T T

     

     

    L'agitation générale la laissait de marbre. 

    A quoi bon s'efforcer d'être heureuse et de fêter son 98ème anniversaire ?

    Elle laissait ça aux jeunes à présent.

    Elle, l'aïeule, atteinte d'une tumeur maligne cæcale, n'avait d'autre envie que d'aller s'étendre sous l'acacia pour écouter le bruissement du vent et les oiseaux, douce mélodie qui remplissait toujours son cœur de bonheur, loin du brouhaha des gens, de la télévision, des voitures, et tant d'autres choses encore, qui annihilaient l'état de béatitude dans lequel elle aurait aimé, toujours, se trouver.

    Elle se sentait acculée, prise au piège, sans jamais pouvoir s'en défaire. 

    Pourquoi de la naissance à la mort n'étions-nous donc jamais complètement tranquille et libre de ses choix ?

    On lui sommait de faire bon accueil aux invités.

    Mais elle n'en avait ni l'envie ni le courage.

    Le seul qui néanmoins lui donna un sourire incontrôlé fut son arrière-arrière-arrière petit fils, si petit, si potelé, si insouciant face à cette vie nouvelle et inconnue. Celui-là, se dit-elle, avait la vie devant lui ! surtout s' il tenait d'elle ! 

    Elle se sentait plus près de la fin, une aïeule vers le linceul...

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    15 commentaires
  • Haïku/senryū  avec Lenaïg - le vendredi - 

    Thème Lapin

    DEFINITION

    Un haïku  est un petit poème extrêmement bref visant à dire et célébrer l'évanescence des choses.

    Le haïku comporte traditionnellement 17 syllabes . Il est calligraphié traditionnellement sur une seule ligne verticale, au Japon, ou sur trois lignes - trois segments 5-7-5 - dans son adaptation francophone depuis 1905. 

     

     Le senryū est une forme de poésie japonaise courte similaire au haïku : elle se compose de trois lignes de 17 syllabes.

    Par contre le senryū a pour sujet les faiblesses humaines et non pas la nature.

    Le senryū est souvent cynique alors que le haïku est sérieux.

     

    Panpan le lapin

    suit Bambi sur le chemin

    fan du faon, le guide.

    Résultat de recherche d'images pour "bambi et panpan dessin"

     

    Lapin en civet

    Chez moi ne sera jamais

    Le préfère au pré. 

    Résultat de recherche d'images

     

    Comme un lapin,baiser

    Jamais fatigué

    Mais toujours pressé !

    Résultat de recherche d'images pour "BAISER COMME UN LAPIN"

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    14 commentaires
  • Je viens vous faire part de deux ebooks écrits par ma petite soeur.

    Réflexions sur deux thèmes importants de la vie.

    Voici les liens (clic sur les photos) - pour ceux et celles qui manquent de confiance en eux et ceux et celles qui souhaitent éduquer leurs petits bouts et se demandent comment y arriver, quelles sont les différentes façon de ressentir le rôle de parent - parce-qu'être parent n'est pas inscrit dans nos gènes de façon systématique, parce-qu'être parent, cela s'apprend au fur et à mesure que l'on avance avec son enfant, petit être unique et qui, pourtant, donne souvent des signes identiques à ses camarades aux mêmes âges, mais pour lequel le parent ne doit pas forcément se formater aux autres pour y répondre.. (élise est maman d'une petite puce âgée de 3 ans).

     

     

    RÉFLEXIONS de ma petite soeur sur ses deux sujets cruciaux :

    et

     

    Et ma petite soeur est également sur Overblog ici :

    http://humeuretpoesie.over-blog.com/a-propos/

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    6 commentaires
  • 10 avril - THEME :Tout ce qui brille en cette journée !!!

     

    1/ Le soleil ne fait point parti de tout ce qui brille aujourd'hui ! Pluie forte voire alerte orange programmée ! Va-t-elle sévir juste sur les Cévennes ? Ou venir tout près nous chatouiller ? 

    2/ De l'or ? Non ! point vu non plus ! si ce n'est dans le regard de mes enfants, mes trésors.

    3/ Une idée ? Brillante ? ce jour ? Pas plus que les autres jours ...

    Mais le livre que je lis actuellement, Paulo Coelho, l'Alchimiste, fait, lui, pétiller mes yeux de bonheur et réchauffe le coeur.

    Si la vie m'était contée/comptée... Que ferai-je de ma toute petite et insignifiante destinée ? 

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    8 commentaires
  • Adolescence.

    Parents à dos.

    Les sens en plein éveil.

    L'adolescence, passage délicat. Conflits. Affirmation de soi.

    Prise de conscience de l'adulte que l'on devient.

    Physique qui se métamorphose, 

    Mental centré sur soi. Personne ne me comprend ! 

    Difficultés inter générationnelles.

    Mais malgré tout ... garder un lien.

    S'efforcer de comprendre L'ado naissant, mi-adulte, mi-enfant, qui se cherche et se rebiffe avec ce besoin de rester dans son monde, si loin de nous.

    Passage obligé avant de se retrouver dans le monde des adultes si sérieux et compliqué.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    3 commentaires
  • 366 réels - "un mot que j'ai écrit" aujourd'hui.

     

    Tableau noir ou page blanche défilent les mots en silence ...

    Messages clairs ou plus imagés. Ils rencontrent les personnes intéressées.

    Quel mot ai-je écrit ce jour ? 

    Ce n'est ni un mot d'amour, ni une consigne, ni un souhait.

    Non. Juste des choses à se rappeler, à ne pas zapper...

    Loyer, cantine, rendez-vous Orthodentiste.

    Les obligations de la vie ...

    Vivement un petit restau programmé ça changerait les idées !! 

    Mais allégerait le porte-monnaie déjà léger ...

    Fichtre ! Toujours se priver...:(

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    5 commentaires
  • 366 réels - 4 avril - "ceux que l'on porte"

    Vu l'heure .. cette journée est juste entamée (enfin depuis déjà 3 heures pour ma part ... lol) mais ... je vais tout de même me lancer dans ce thème.

     

    Ceux que l'on porte ...

    Cela peut avoir divers sens : les personnes que l'on aide à aller de l'avant, les vêtements qui nous enveloppent plus ou moins chaudement au gré des saisons ... Et pourquoi pas des sacs, légers ou lourds, chargés de bonnes ou belles choses ou d'éléments utiles...

    Mais il me faut parler de cette journée. C'est la règle de ce jeu. 

    2h30. Réveil malgré mes boules quies. Un bruit, une lumière, et c'en est fini de mon sommeil. Tourne, retourne dans le lit. Le cerveau en ébullition en train de penser et repenser à tout ce qu'il faut faire. Ne rien oublier. Aujourd'hui, demain, cette semaine ...Mon cerveau a toujours trop de temps d'avance. N'apprendra-t-il pas à se reposer et à vivre au jour le jour ? Non. Pas dans cette vie du moins. 

    Les défauts que nous nous reprochons sont ceux que l'on porte toute une vie. Un fardeau. Mais heureusement les qualités doivent (normalement !) alléger ce poids !!

     

     Thèmes suivants ICI

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    7 commentaires
  • CONSIGNES 366 réels

    1/ Écrivez sur le vif. 

    2/ N'écrivez pas plus de 100 mots.

     3/ Transcrivez des éléments réels de votre journée.

    4/ Suivez la consigne thématique de la date correspondant.

     

    31 mars thème "  le monde est petit "

    Début de journée - levé tardif.

    Un café et c'est partit !

    Désir de bouger ; de s'aérer.

    Ma puce elle aussi.

    C'est décidé : un tour en vélo est programmé.

    Mais même si le monde est petit ... nous n'irons pas si loin. 

    Du haut de ses 1m30 et de mes 1m68, à nous deux, nous ne pourrons devancer le temps en accélérant...

    Les pédales entraînées avancent de façon cadencée. 

    Quelques kilomètres et nous voilà déjà rentrées.

    Petite balade à notre portée. 

    Juste s'aérer ... Avec mon petit monde ... ou en parti ... 

    Maintenant rentrées, nous sommes posées avec le plaisir de s'être dépensées.

     

     Thèmes suivants ICI

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    9 commentaires
  • Je vais prendre au hasard des mots de VOTRE DERNIER ARTICLE PROGRAMME  de ce jour où je prépare mon texte (26/03)- J'espère avoir votre accord ! pour en faire un texte. 

     

    C'est parti !

    - Prénom Calliope http://jill-bill.eklablog.com/liste-des-prenoms-du-mercredi-a113378960 pour jill bill

    - égoïste  http://khanel3.eklablog.com/26-03-2018-a140017372 pour Khanel

    - escalade http://kreichaline.eklablog.com/escalade-a140114310 pour Christine 

    - San Sébastien http://cryfil.eklablog.com/le-meilleur-pour-la-fin-ou-la-faim-a138901756 pour Christine n°2

    - coquelicots http://maridan.eklablog.com/atelier-n-6-2018-a139613934  pour Maridan

    méchanceté (jeu) http://www.ma-chienne-de-vie.com/2018/03/le-petit-jeu-de-lettres-158.html pour Lydie 

    - voyageur https://danslesmallesdemamazerty.blogspot.fr/ pour Evelyne

     

    Je m'arrêterai là pour aujourd'hui !

     

     Calliope - égoïste - escalade 

     San Sébastien - coquelicots - méchanceté  - voyageur 

     

    Calliope l'indomptable !

     

    Calliope devenue Calliopo une fois ado,

     était un voyageur né. 

    Chaque contrée il se plaisait à explorer.

    De façon égoïste, il avançait,

    Vaillant et toujours plein d'allant.

     

    La nage, l'escalade, étaient pour lui chose courante,

    Comme pour le quidam moyen, de prendre, tous les matins, son pain.

    {´◕ ◡ ◕`}     Il progressait sur son chemin,            {´◕ ◡ ◕`} 

    Rencontrant parfois des filles charmantes,

    Mais qui jamais ne stoppaient sa destinée.

    Même à San Sébastien où son coeur avait fait une escale

    Un peu plus longue ... Il mit les voiles ...

    Ce n'était pas par méchanceté

    Mais il ne savait s'engager.

    Tel les coquelicots

    aussitôt cueillis, aussitôt morts,

    pétales étalés désespéramment à nos pieds,

    Il se sentait ...

    Lorsqu'une demoiselle  (︶.̮︶✽), trop longuement, l'accaparait...

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    21 commentaires
  • NEIGE DANS L' ENTREE DU  GARD (30) !

     

    On en avait jamais vu autant depuis 10 ans que je suis dans le Gard.

    Beaucoup de neige dans le Gard !

     

    Beaucoup de neige dans le Gard (30)!

    Beaucoup de neige dans le Gard (30)!

    Certes on en avait déjà eu mais moitié moins.

     

    J'ai même vu une personne passer à skis ! 

    Qu'aurais-je donné pour en avoir chez moi aussi !!

     

    En attendant c'est agréable et vivifiant à condition de ne pas avoir à bouger la voiture !!

    Beaucoup de neige dans le Gard !

    Quel régal de se balader sous la neige qui tombe !

    Aujourd'hui la pluie va revenir et la faire disparaître petit à petit ...

    Billy a fait sa petite balade ... Il était content .. Mais il n'a pas fallu s'attarder de trop car avec ses poils longs les boules de neiges restaient fixées et le frigorifiaient le pauvre !

    Beaucoup de neige dans le Gard (30)!

    Beaucoup de neige dans le Gard (30)!

    Quant au chat, Nice, c'est plutôt la gueule devant la porte ...

    Il apprécie que nous lui remettions momentanément la litière ...

    Tremper son cul dans la neige !! pas pour lui !!

    Il préfère rester au chaud et jouer avec son "frérot"

    Beaucoup de neige dans le Gard (30)!

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    15 commentaires
  • J'ai décidé, pour mon bien être et déstresser depuis un bon mois, étant donné les conditions climatiques plutôt capricieuses en hiver,  de me mettre au fitness intense et à la zumba à la maison.

    Voici parmi mes cours préférés pour ceux et celles que cela intéresse :

     

     ZUMBA

     CHAINE TOUTCOMMENT

      J'ADORE L'AIR DE CETTE MUSIQUE !

    MAIS AUSSI :

    ...

    +

    ZUMBA FITNESS

    LA CHAINE SASKIA'S DANSSCHOOL :

     

     FITNESS INTENSE :

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    10 commentaires
  • Le thème du mois chez Khanel

    "Paroles de chanson"

     

    J'ai choisi :

    Alain Souchon

    On avance

    Des villas, des mimosas au fond de la baie de Somme,
    Des familles sur des transats, le pommier, les pommes.
    Je regardais la mer qui brille dans l'été parfait.
    Dans l'eau se baignaient des jeunes filles qui m'attiraient.
    Les promenades le long des dunes, en voiture,
    Pendant qu'elles regardaient en haut la lune pure.
    Je mettais dans mes mains leurs doigts et j'étais le roi
    Comme dans les chansons d'amour d'autrefois.
     
    Tous ces petits moments magiques de notre existence
    Qu'on met dans des sacs plastique et puis qu'on balance,
    Tout ce gaspille de nos cœurs qui battent,
    Tous ces morceaux de nous qui partent,
    Y en avait plein le réservoir au départ.
     
    On avance, on avance, on avance.
    C'est une évidence: On a pas assez d'essence
    Pour faire la route dans l'autre sens.
    On avance. On avance, on avance, on avance.
    Tu vois pas tout ce qu'on dépense. On avance.
    Faut pas qu'on réfléchisse ni qu'on pense.
    Il faut qu'on avance.
     
    Le soir avec les petits frères, on parlait.
    On voulait tout le monde refaire, on chantait.
    Ces musiques et ces mots tendres,
    Comme ils datent.
    Ces lettres d'amour attendent dans quelles boîtes ?
     
    Tous ces petits moments magiques de notre existence
    Qu'on met dans des sacs plastique et puis qu'on balance,
    Tout ce gaspille de nos cœurs qui battent,
    Tous ces morceaux de nous qui partent,
    Y en avait plein le réservoir au départ.
     
    On avance, on avance, on avance.
    C'est une évidence: On a pas assez d'essence
    Pour faire la route dans l'autre sens.
    On avance. On avance, on avance, on avance.
    Tu vois pas tout ce qu'on dépense. On avance.
    Faut pas qu'on réfléchisse ni qu'on pense.
    Il faut qu'on avance. (2x)

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    7 commentaires
  • Bienvenue à :

    Question pour un champion

     

     

    Qui suis-je ?

    (interdiction de regarder plus bas ...)

     

    Je suis Français.

     

    Né à Rouen, j'ai quatre enfants.

     

    Divorcé, je suis avec une nouvelle compagne.

     

    J'ai eu des responsabilités importantes.

     

    Je me suis démené comme un beau diable tout le long de ma carrière.

     

    J'ai été récemment récompensé pour mon humour.

     

    J'applique l'auto-dérision avec brio.

     

    J'aurais pu m'appeler Félicien mais étant donné mon emploi cela n'aurait pas été bien vu :

     

    "Félicien tête de chien"

    "Félicien petit vaurien"

    "Félicien bon à rien".

     

    Non, non. Vraiment. Mes parents ont préféré me donner un prénom qui soit digne, historique, qui en impose !

     

    C'était l'année des F (oups non ... tête de chien...).

     

    Si c'avait été l'année des L ils m'auraient prénommé Louis. L'année des C, Charles. 

     

    Quoi qu'il en soit, on me prénomma François.

     

    Comme François Ier, illustre roi de la dynastie des Valois-Angoulême.

     

    Ce prénom me seyait à merveille ! 

     

    François roi (oups président) des François.

     

    Pour 5 ans je ne chômais (...) pas...

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "images droles"

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    16 commentaires
  • 366 réels à prise rapide

    Les 366 réels à prise rapide sont des exercices de style tels qu'en propose le recueil éponyme de Raymond Queneau. En vous inspirant des règles qui suivent, vous écrirez chaque jour ou de temps en temps, de courts textes.

     Écrivez sur le vif.

    Comme si vous utilisiez un carnet de croquis, écrivez dès que l'idée de votre texte germe dans votre esprit, particulièrement si vous venez d'assister à la situation que vous souhaitez évoquer. Munissez-vous d'un carnet ou d'un petit agenda, et des photocopies des pages qui suivent.

     N'écrivez pas plus de 100 mots.

    C'est-à-dire, à l'échelle d'un petit carnet, environ 10 lignes.

     Transcrivez des éléments réels de votre journée.

    Interdiction d'inventer des événements ou de vous référer à une journée antérieure.

     Suivez la consigne thématique de la date correspondant.

    Les pages suivantes font correspondre chaque date à une sorte de thème. Tout en restant fidèle au réel, il s'agit d'adopter un angle de vue particulier. Même si la consigne vous semble abstraite, rattachez-la à votre journée ou à un détail de cette journée.

     Ouvertures

     Toutes les interprétations sont possibles. En répondant par exemple à « Aujourd'hui à la poubelle », on peut lister ce qu'on met à la poubelle, ou bien des événements du jour jetés, symboliquement, à la poubelle.

    Vous pouvez choisir de commencer ou non votre texte par les mots donnés. Vous pouvez même ne pas faire apparaître précisément ces mots dans le texte.

    Vous pouvez parfois, pour la même thématique, dresser toute une liste ou bien vous intéresser à un événement en particulier : « Aujourd'hui vite le premier café, vite le chien dehors, vite la porte du bus... » ou bien : «Aujourd'hui vite, premier café, alors pas le temps de penser, plus tard oui, mais le café, sucre, tourne, avalé, voilà... ».

     In : Ecrire sa vie (120 défis d'écriture), de Cécile Bonifas et Sébastien Onze, ed Mango, l'atelier d'écriture.

     

    1er janvier ¨ Aujourd'hui résolutions révolutions.

    2 janvier ¨Aujourd'hui bleu.

    3 janvier ¨ Aujourd'hui taper.

    4 janvier ¨ Aujourd'hui le plus petit des petits riens.

    5 janvier¨ Aujourd'hui acheté.

    6 janvier ¨ Aujourd'hui que deviendra cet enfant plus tard ?

    7 janvier ¨ Aujourd'hui surprise.

    8 janvier ¨ Aujourd'hui une question lue, quelque part.

    9 ja18nvier ¨ Aujourd'hui tentative de liberté.

    to janvier ¨ Aujourd'hui livre posé.

    11 janvier ¨ Aujourd'hui à midi pile.

    12 janvier ¨ Aujourd'hui description du comportement des humains.

    13 janvier ¨ Aujourd'hui ce qui ne fonc­tionne pas.

    14 janvier ¨Aujourd'hui transparences.

    15 janvier ¨ Aujourd'hui j'attends.

    16 janvier ¨ Aujourd'hui mal.

    17 janvier ¨ Aujourd'hui, film dont vous êtes le héros.

    18 janvier ¨ Fragment d'aujourd'hui raconté en recette de cuisine.

    19 janvier ¨ Aujourd'hui dilemme.

    20 janvier ¨ Aujourd'hui sans pitié.

    21 janvier ¨ Aujourd'hui dégoût et des couleurs.

    22 janvier ¨ Aujourd'hui la force.

    23 janvier ¨ Aujourd'hui mélange.

    24 janvier ¨ Aujourd'hui c'est long.

    25 janvier ¨ Aujourd'hui ce qui vous empêche d'écrire.

    26 janvier ¨ Aujourd'hui numéro en couleur.

    27 janvier ¨ Aujourd'hui journée des pieds.

    28 janvier ¨ Aujourd'hui bu.

    29 janvier ¨ Aujourd'hui une princesse.

    30 janvier ¨ Aujourd'hui oublié de.

    31 janvier ¨ Aujourd'hui moment lumi­neux.

    1er février ¨ Aujourd'hui coup.

    2 février ¨ Aujourd'hui toujours par deux.

    3 février¨ Aujourd'hui question idiote.

    4 février ¨Aujourd'hui ça me regarde.

    5 février ¨Aujourd'hui vêtement.

    6 février¨ Aujourd'hui celui ou celle qui dit « oui ».

    7 février ¨ Aujourd'hui c'est presque.

    8 février ¨ Aujourd'hui tourne.

    9 février¨ Aujourd'hui véhicule.

    10 février ¨ Aujourd'hui note.

    11 février ¨ Aujourd'hui noir.

    12 février ¨ Aujourd'hui l'imprévu.

    13 février ¨ Aujourd'hui végétal.

    14 février ¨ Aujourd'hui actions de votre corps, que des verbes.

    15 février ¨ Aujourd'hui serrer.

    16 février ¨ Aujourd'hui liste à faire demain sans faute.

    17 février ¨ Aujourd'hui certitude absolue.

    18 février ¨Aujourd'hui sonnerie.

    19 février¨ Fragment d'aujourd'hui raconté en fait divers.

    20 février¨Aujourd'hui ce qui pourrait me faire passer pour fou.

    21 février ¨ Aujourd'hui hygiène.

    22 février ¨ Aujourd'hui quelque chose écrit sur un objet.

    23 février ¨ Aujourd'hui musique.

    24 février ¨ Aujourd'hui parce que je le vaux bien.

    25 février ¨ Aujourd'hui Moi Je.

    26 février¨Aujourd'hui machines.

    27 février¨Aujourd'hui est un slogan publicitaire pour vous vendre.

    28 février ¨ Aujourd'hui froid.

    29 février ¨Aujourd'hui jour en trop.

     

     

    1er mars ¨Aujourd'hui un compliment.

    2 mars ¨ Aujourd'hui difficile de.

    3 mars ¨Fragment d'aujourd'hui raconté en statistique.

    4 mars¨ Aujourd'hui oreilles.

    5 mars¨Aujourd'hui pensée parasite.

    6 mars¨ Aujourd'hui il faudrait réparer.

    7 mars¨ Aujourd'hui leçon à apprendre par cœur.

    8 mars ¨ Aujourd'hui féminité.

    9 mars¨ Aujourd'hui debout dans.

    10 mars ¨ Aujourd'hui sentiment de déjà vécu.

    11 mars ¨ Aujourd'hui blanc.

    12 mars ¨ Aujourd'hui facile facile.

    13 mars ¨ Aujourd'hui il a dit.

    14 mars ¨Aujourd'hui moment de soli­tude.

    15 mars ¨Aujourd'hui petite satisfaction personnelle.

    16 mars ¨ Aujourd'hui une belle image.

    17 mars ¨ Aujourd'hui fallait pas que.

    18 mars ¨ Aujourd'hui un moment où j'ai regardé l'heure.

    19 mars ¨ Aujourd'hui en toc.

    20 mars ¨Aujourd'hui au pied du lit.

    21 mars ¨Aujourd'hui ce qu'il en restera dans un an.

    22 mars ¨Aujourd'hui le bien le mal.

    23 mars ¨ Aujourd'hui toucher.

    24 mars ¨ Aujourd'hui super héros.

    25 mars ¨Aujourd'hui un air en tête.

    26 mars ¨ Aujourd'hui j'éviterai de dire que.

    27 mars ¨Aujourd'hui une personne nerveuse.

    28 mars ¨ Aujourd'hui action éclair.

    29 mars ¨ Aujourd'hui ça change tout le temps.

    3o mars ¨ Aujourd'hui je pourrais écrire sur ma tête :

    31 mars ¨ Aujourd'hui le monde est petit.

     

    1er avril ¨ Aujourd'hui un pur mensonge.

    2 avril ¨ Aujourd'hui signature.

    3 avril ¨ Aujourd'hui ce que l'on porte.

    4 avril ¨Aujourd'hui ceux que l'on porte.

    5 avril ¨ Aujourd'hui un mot que j'ai écrit.

    6 avril ¨ Aujourd'hui temps qu'il fait.

    7 avril¨ Aujourd'hui laisser passer les petits papiers.

    8 avril¨Aujourd'hui itinéraire.

    9 avril ¨ Aujourd'hui contre le mur.

    10 avril ¨Aujourd'hui tout ce qui brille.

    11 avril ¨Aujourd'hui moment profes­sionnel.

    12 avril ¨ Aujourd'hui ils vont bien ensemble.

    13 avril ¨ Aujourd'hui une pièce particu­lière.

    14 avril ¨ Aujourd'hui sacs.

    15 avril ¨ Aujourd'hui je ne sais pas.

    16 avril ¨ Aujourd'hui faux et usage de faux.

    17 avril ¨ Aujourd'hui chaleur de.

    18 avril¨ Aujourd'hui ça n'aurait pas dû se passer ainsi,

    19 avril ¨ Aujourd'hui mains touchées.

    20 avril ¨ Aujourd'hui rouge.

    21 avril ¨ Aujourd'hui plaque de rue.

    22 avrils ¨Aujourd'hui je renonce à.

    23 avril ¨Fragment d' aujourd'hui raconté en sondage d'opinion.

    24 avril ¨ Aujourd'hui à 11h 30 précises.

    25 avril¨ Aujourd'hui la famille.

    26 avril¨ Aujourd'hui table de.

    27 avril ¨ Aujourd'hui orange.

    28 avril¨ Aujourd'hui le confort c'est.

    29 avril¨ Aujourd'hui comment lui dire ?

    30 avril ¨ Aujourd'hui ce qui craque.

     

     

     1er mai ¨ Aujourd'hui comment je pense à demain.

    2 mai ¨Aujourd'hui sucré.

    3 mai ¨Aujourd'hui ce qu'il y a dedans.

    4 mai ¨Aujourd'hui insecte.

    5 mai ¨ Aujourd'hui je pourrais tout aussi bien.

    6 mai ¨ Aujourd'hui un carré parfait.

    7 mai ¨ Aujourd'hui pour de semblant.

    8 mai ¨Aujourd'hui la ligne qui va de.

    9 mai¨ Aujourd'hui ventre.

    10 mai ¨ Aujourd'hui une multitude de.

    11 mai ¨ Aujourd'hui il FAUT.

    12 mai ¨ Fragment d'aujourd'hui raconté en poésie.

    13 mai ¨ Aujourd'hui la toute première question qu'on va vous poser.

    14 mai¨ Aujourd'hui enfant.

    15 mai ¨ Aujourd'hui un mot en anglais.

    16 mai ¨Aujourd'hui la sécurité c'est.

    17 mai ¨Aujourd'hui tache.

    18 mai ¨Aujourd'hui elle a dit.

    19 mai ¨ Aujourd'hui un projet.

    20 mai ¨Aujourd'hui une consigne.

    21 mai ¨ Aujourd'hui une photo qui vous touche.

    22 mai ¨ Aujourd'hui assez de.

    23 mai ¨ Fragment d'aujourd'hui dont Hitchcock aurait fait un film.

    24 mai ¨ Aujourd'hui c'est mécanique.

    25 mai ¨Aujourd'hui contre.

    26 mai ¨ Aujourd'hui une pensée sauvage.

    27 mai ¨ Aujourd'hui beaucoup trop de.

    28 mai ¨ Aujourd'hui pris entre les deux.

    29 mai ¨ Aujourd'hui bijou.

    30 mai ¨Aujourd'hui la peine de.

    31 mai ¨ Aujourd'hui comme un touriste.

    1er juin ¨Aujourd'hui que reste-t-il de.

    2 juin ¨ Aujourd'hui une addiction.

    3 juin¨ Aujourd'hui je n'aime pas.

    4 juin ¨ Aujourd'hui une action soignée.

    5 juin¨ Aujourd'hui un parfum.

    6 juin¨ Aujourd'hui un jeu.

    7 juin ¨ Aujourd'hui orgueil de.

    8 juin ¨Aujourd'hui je n'ai rien dit quand.

    9 juin ¨ Aujourd'hui une petite lumière.

    10 juin ¨ D'aujourd'hui, j'oublierai certainement demain que.

    11 juin ¨ Aujourd'hui si je portais des lunettes roses j'écrirais.

    12 juin ¨ Aujourd'hui une confidence.

    13 juin ¨ Aujourd'hui cheveux.

    14 juin ¨ Aujourd'hui envie d'être à.

    15 juin ¨ Aujourd'hui comme ça et pas autrement.

    16 juin ¨ Aujourd'hui faim de.

    17 juin ¨ Aujourd'hui est une petite annonce.

    18 juin ¨ Aujourd'hui réflexe.

    19 juin ¨ Aujourd'hui qui, quoi, quand, où, comment et pourquoi ?

    20 juin ¨ Aujourd'hui la fin de.

    21 juin ¨ Aujourd'hui feu de.

    22 juin ¨ Aujourd'hui rien n'aurait changé si.

    23 juin¨ Aujourd'hui ce qui s'accroche.

    24 juin ¨Aujourd'hui ceux qui s'accro­chent.

    25 juin ¨ Aujourd'hui présentation de.

    26 juin ¨ Aujourd'hui des nombres concrets.

    27 juin ¨Aujourd'hui me manque peut-être.

    28 juin ¨Aujourd'hui tout le monde ne porte pas de lunettes.

    29 juin ¨ Aujourd'hui tout le monde ne dit pas merci.

    30 juin ¨Aujourd'hui tout nouveau :

     

     

    1er juillet¨ Aujourd'hui clés.

    2 juillet ¨ Aujourd'hui elle ressemblait à.

    3 juillet ¨ Aujourd'hui est un plan.

    4 juillet ¨ Aujourd'hui permission accordée.

    5 juillet ¨ Aujourd'hui moment où la nuit tombe.

    6 juillet ¨ Aujourd'hui c'est bien une vache.

    7 juillet ¨Aujourd'hui matière vive.

    8 juillet¨ Aujourd'hui mémoire morte.

    9 juillet ¨ Aujourd'hui une liste.

    10 juillet¨Aujourd'hui quelque chose que je ne compren-drai jamais.

    11 juillet ¨Aujourd'hui prouve que j'ai aussi les pieds sur terre.

    12 juillet ¨ Aujourd'hui prouve que le sol remue.

    13 juillet ¨ Aujourd'hui prouve que le sol présente quel-ques failles.

    14 juillet ¨ Aujourd'hui un défilé de.

    15 juillet ¨ Aujourd'hui option a ou option b.

    16 juillet ¨ Aujourd'hui ça ressemble presque à une blague.

    17 juillet ¨ Aujourd'hui vite vite.

    18 juillet ¨ Aujourd'hui pas malin.

    19 juillet ¨ Aujourd'hui sur le réseau.

    20 juillet ¨ Aujourd'hui ce qui a un sens.

    21 juillet ¨ Aujourd'hui le destin a encore frappé.

    22 juillet ¨Aujourd'hui encore jeune.

    23 juillet ¨ Aujourd'hui toujours vieux.

    24 juillet ¨Aujourd'hui est un parc d'attractions.

    25juillet¨Aujourd'hui mauvais endroit ou mauvais moment.

    26 juillet ¨Aujourd'hui manque.

    27 juillet ¨ Aujourd'hui le fil.

    28 juillet ¨Aujourd'hui ce qui a été le plus court.

    29 juillet ¨Aujourd'hui sport.

    30 juillet ¨ Aujourd'hui un objet par terre.

    31 juillet¨ Aujourd'hui juste un seul mot :

    1er août ¨Aujourd'hui mangé.

    2 août ¨ Aujourd'hui horizontales et verticales.

    3 août ¨Aujourd'hui phrases entendues.

    4 août ¨ Aujourd'hui virilité.

    5 août ¨ Aujourd'hui offre spéciale.

    6 août ¨ Aujourd'hui violet.

    7 août ¨Aujourd'hui coule.

    8 août ¨ Aujourd'hui des papiers.

    9 août ¨Aujourd'hui bouches.

    10 août¨ Aujourd'hui la chose à ne pas dire.

    11 août ¨ Aujourd'hui liberté chérie.

    12 août ¨Aujourd'hui quelque chose qui clignote.

    13 août ¨ Aujourd'hui la dernière fois que.

    14 août ¨ Aujourd'hui le fruit de.

    15 août ¨Aujourd'hui on pourrait presque toucher.

    16 août ¨ Aujourd'hui comme si vous l'aviez vécu avec quelqu'un d'autre, mais qui ?

    17 août ¨ Aujourd'hui l'ordinateur.

    18 août ¨Aujourd'hui cinq mots essen­tiels.

    19 août ¨ Aujourd'hui en gros.

    20 août ¨ Aujourd'hui au téléphone.

    21 août¨ Aujourd'hui on conserve.

    22 août ¨Aujourd'hui j'évite.

    23 août ¨Aujourd'hui chaussures.

    24 août ¨ Aujourd'hui un trou.

    25 août ¨ Aujourd'hui essayé de.

    26 août ¨Aujourd'hui demi-vérité.

    27 août ¨ Aujourd'hui ce petit coin de nature.

    28 août ¨ Aujourd'hui succession de bruits.

    29 août ¨ Aujourd'hui un geste qui veut dire.

    30 août ¨ Aujourd'hui les toilettes.

    31 août ¨ Aujourd'hui le territoire de.

     

     

    1er septembre ¨ Aujourd'hui animal.

    2 septembre ¨ Aujourd'hui emballage.

    3 septembre ¨ Aujourd'hui dans mes poches.

    4 septembre ¨Aujourd'hui douceur de.

    5 septembre ¨ Aujourd'hui carrelage.

    6 septembre ¨Aujourd'hui le piège.

    7 septembre ¨ Aujourd'hui une affaire de choix.

    8 septembre ¨ Aujourd'hui croire que.

    9 septembre ¨Aujourd'hui reflet.

    10 septembre ¨Aujourd'hui contenu et contenant.

    11 septembre ¨Aujourd'hui l'écran.

    12 septembre ¨Aujourd'hui la cinquième personne qui va vous parler.

    13 septembre ¨ Aujourd'hui escaliers / escalators / ascenseurs.

    14 septembre¨ Aujourd'hui un gros mot.

    15 septembre ¨Aujourd'hui agacé de.

    16 septembre ¨Aujourd'hui une affiche.

    17 septembre ¨Aujourd'hui dommage.

    18 septembre ¨Aujourd'hui moment du réveil.

    19 septembre ¨ Aujourd'hui profonde pensée philosophi-que.

    20 septembre ¨ Aujourd'hui un outil pour.

    21 septembre ¨ Aujourd'hui pas envie de.

    22 septembre ¨ Aujourd'hui quatre murs.

    23 septembre ¨ Aujourd'hui ça tombe.

    24 septembre ¨Aujourd'hui nouvelle connexion neuronale.

    25 septembre ¨ Aujourd'hui où étiez-vous entre 13h et 13h 05 ? Que faisiez-vous ? Vous avez un alibi ?

    26 septembre ¨Aujourd'hui un meuble a des formes.

    27 septembre ¨Aujourd'hui pour ligne d'horizon.

    28 septembre ¨ Aujourd'hui derrière la vitre.

    29 septembre ¨Aujourd'hui j'ai fait de mes mains.

    30 septembre ¨Aujourd'hui un amical.

    1er octobre ¨ Aujourd'hui perte de.

    2 octobre ¨ Aujourd'hui un visage.

    3 octobre ¨Aujourd'hui comme un avis à la population.

    4 octobre ¨ Aujourd'hui une seule ques­tion :

    5 octobre ¨Aujourd'hui en noir et blanc.

    6 octobre ¨Aujourd'hui ça passe.

    7 octobre ¨Aujourd'hui ça casse.

    8 octobre ¨Aujourd'hui ça ramasse.

    9 octobre ¨ Aujourd'hui ça amasse.

    10 octobre ¨Aujourd'hui comme tous les jours.

    11 octobre ¨Aujourd'hui cherche toujours.

    12 octobre ¨ Aujourd'hui pas bien rangé.

    13 octobre ¨ Aujourd'hui une couleur qui sent.

    14 octobre ¨Aujourd'hui sujet brûlant.

    15 octobre ¨ Aujourd'hui avance comme.

    16 octobre ¨Aujourd'hui comme un gosse.

    17 octobre ¨Aujourd'hui de l'argent.

    18 octobre ¨ Aujourd'hui l'ombre de.

    19 octobre ¨ Aujourd'hui besoin d'un objet essentiel.

    20 octobre¨ Aujourd'hui attention parti­culière à faire...

    21 octobre¨ Aujourd'hui attention parti­culière à ne pas faire...

    22 octobre¨Aujourd'hui il me faudrait un mot pour désigner.

    23 octobre ¨ Aujourd'hui à la poubelle.

    24 octobre ¨ Aujourd'hui sens interdit.

    25 octobre ¨ Aujourd'hui parti.

    26 octobre ¨ Aujourd'hui première fois que.

    27 octobre ¨ Aujourd'hui un moment de vacances.

    28 octobre ¨Aujourd'hui rondeurs.

    29 octobre¨Aujourd'hui douleur.

    30 octobre ¨ Aujourd'hui le roi.

    31 octobre ¨ Aujourd'hui métallique.

     

     

    1er novembre ¨Aujourd'hui la terre.

    2 novembre ¨ Aujourd'hui pourquoi c'est compliqué.

    3 novembre ¨Aujourd'hui en bois.

    4 novembre ¨ Aujourd'hui ça ne se passera pas comme ça.

    5 novembre ¨ Aujourd'hui dans l’actualité.

    6 novembre ¨ Aujourd'hui une fleur.

    7 novembre ¨ Aujourd'hui j'ai l'habitude de.

    8 novembre ¨Aujourd'hui ça a l'air vieux mais.

    9 novembre ¨Aujourd’hui hommes et femmes.

    10 novembre¨ Aujourd'hui une personne insignifiante. Vraiment ?

    11 novembre ¨Aujourd'hui pierre à pierre.

    12 novembre ¨Aujourd'hui derrière une porte.

    13 novembre ¨ Aujourd'hui pas de place pour.

    14 novembre ¨Aujourd'hui un engage­ment.

    15 novembre ¨Aujourd'hui dans le reste principal il y a.

    16 novembre¨Aujourd'hui comme un fil d'Ariane.

    17 novembre ¨Aujourd'hui des bas des hauts.

    18 novembre ¨ Aujourd'hui c'est parfois si simple de.

    19 novembre ¨ Aujourd'hui une lumière.

    20 novembre ¨ Aujourd'hui manger, boire, fumer, respirer, consommer.

    21 novembre ¨ Aujourd'hui une chance.

    22 novembre¨Aujourd'hui suffirait de trois fois rien pour que.

    23 novembre ¨Aujourd'hui séduction de.

    24 novembre ¨ Aujourd'hui j'étais un animal quand.

    25 novembre ¨ Aujourd'hui tête pleine de.

    26 novembre ¨ Aujourd'hui une bonne chose de faite.

    27 novembre¨ Aujourd'hui armé comme le béton.

    28 novembre¨ Aujourd'hui détails au plafond.

    29 novembre¨ Aujourd'hui rues.

    30 novembre ¨Aujourd'hui le prix à payer.

     

    1er décembre ¨Aujourd'hui en retard.

    2 décembre¨Aujourd'hui la beauté à cet endroit précis.

    3 décembre ¨Aujourd'hui une coupe franche.

    4 décembre ¨Aujourd'hui jeu de société partant d'une case départ.

    5 décembre ¨Aujourd'hui masques et atti­tudes.

    6 décembre ¨Aujourd'hui un secret.

    7 décembre¨ Aujourd'hui phrase que l'on m'a dite.

    8 décembre ¨Aujourd'hui foule.

    9 décembre ¨ Aujourd'hui j'écris en CAPI­TALES un projet minuscule.

    10 décembre ¨ Aujourd'hui de l'eau.

    11 décembre ¨Aujourd'hui reproches.

    12 décembre ¨ Aujourd'hui est un conte de fées.

    13 décembre ¨Aujourd'hui irréel.

    14 décembre ¨Aujourd'hui gens sans importance.

    15 décembre ¨ Aujourd'hui il faudrait crier.

    16 décembre¨ Aujourd'hui tissus.

    17 décembre ¨Aujourd'hui un pli.

    18 décembre ¨Aujourd'hui ce que J'ai laissé tomber.

    19 décembre ¨ Aujourd'hui le sens de l'adaptation.

    20 décembre ¨Aujourd'hui collection de regards.

    21 décembre ¨ Aujourd'hui il paraît que.

    22 décembre ¨ Aujourd'hui provisoire qui dure.

    23 décembre¨Aujourd'hui petite violence.

    24 décembre¨Aujourd'hui quelque chose de triangulaire.

    25 décembre ¨Aujourd'hui ce qui brille.

    26 décembre ¨Aujourd'hui vous auriez dû lire votre horoscope qui vous aurait prévenu :

    27 décembre ¨Aujourd'hui un idéal de traverse.

    28 décembre ¨ Aujourd'hui bras.

    29 décembre ¨ Aujourd'hui on ne vous la fait pas.

    3o décembre ¨Aujourd'hui une phrase que j'ai dite.

    31 décembre ¨ Aujourd'hui ce qui demeure immobile.

     http://mij2014.canalblog.com/archives/2014/05/02/29786085.html

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires
  • ATELIER DE MONTPELLIER

    http://www.les-mots-de-montpellier.com/atelier-20-2017

     

    Deux sujets proposés :

    1/ RONDE DE MOTS

    Créer un texte avec les mots suivants :

    cerisier - Noël - agrafeuse - lampe - stylo - étourdi(e)- lutin - musique - farandole - papillons - inacceptable 

     

    Ah si la vie pouvait être toujours agréable et féerique ! Tel un conte de Noël

    Suzanne pensait cela, couchée sous le cerisier, écoutant tranquillement de la musique  pour se reposer après un travail accablant.

    Mais cela ne concernait qu' une  certaine élite.  Tandis que d'autres ne souhaitaient qu'une seule chose : avoir de quoi subsister !!

     En 2017 (bientôt 2018) ça semblait inconcevable, inacceptable !une telle différence entre les êtres humains !

    Ces pensées la sortirent de son état de presque somnolence. 

    Elle se leva brusquement et en fut quelque peu étourdie,  n'apercevant  pas la farandole de papillons qui passait sous son nez. 

    Il fallait retourner à présent à la réalité.

    Avant Noël et avant de se remettre au travail elle se devait de, rapidement, préparer les cadeaux pour son petit lutin de neveu.

    Papier, ciseaux, agrafeuse, au cas-où..., un stylo pour le petit mot doux, sous la lampe de bureau, elle commença à s'affairer avec efficacité.

     

    et/ou

     

    2/ Ecrire un TAUTOGRAMME EN S

     

    Si Suzanne Savait Sacha Sans Soucis,

    Sa Santé Serait Saine.

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    7 commentaires
  • Une fin de mois de décembre douce et tendre ...et un joyeux noël !

     DECEMBRE EN ACROSTICHE

    Un mois de décembre doux, tendre ...

    Doucement la neige tombe

    Enchantant petits et grands

    Un mois de décembre doux, tendre ...

    Carillonne la cloche du père noël ce 24 décembre,qui, 

    Elancé vers le firmament, chez chacun se fait attendre,

    Un mois de décembre doux, tendre ...

    Musique et bonheur ...Bientôt ...

    Bercés ... les enfants s'endormiront ... Mais...

    Ragaillardis, au réveil,

    Espéreront, en courant, découvrir,sous le sapin, leurs cadeaux.

    Bon mois de décembre et joyeux noël

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    5 commentaires
  • Les derniers dessins de Clémentine et Flavie.

    CLEMENTINE est à fond apprentissage du Coréen et mangas.

    FLAVIE est à fond Minecraft et My little pony : de la couleur, de la couleur !

     

    CLEMENTINE

     

    Un dessin spécialement pour sa soeur :

    Dessins Clémentine (13 ans) et Flavie (9 ans)

     

    D'autres : 

    Dessins Clémentine (13 ans) et Flavie (9 ans)

     

    Dessins Clémentine (13 ans) et Flavie (9 ans)

     

     

    FLAVIE

    Dessins Clémentine (13 ans) et Flavie (9 ans)

     

    Dessins Clémentine (13 ans) et Flavie (9 ans)

     

    Dessins Clémentine (13 ans) et Flavie (9 ans)

     

    Dessins Clémentine (13 ans) et Flavie (9 ans)

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    11 commentaires
  • Pour les prénoms de la cours de récré de M'dame Jill Bill nous nous amusons avec le prénom féminin Myosotis aujourd'hui.

    L'arrivée de Myosotis

    Résultat de recherche d'images pour "myosotis"

    Violette, Fleur et Marguerite attendaient avec impatience*

    La venue de Myosotis, quatrième fille de la famille ORCHIDEE.

     

    Celle-ci se faisait attendre... et la maman, Lilas, se sentait las ... 

    La graine avait été semée au mois de septembre,

    Mais en ce début juillet, n'était pas pressée de s'épanouir,

    Et ses petits membres montrer...

     

    La famille, alanguit, patientait ...

    Quand, enfin, elle voulut bien sortir,

    Ce fut pour tous et toutes une joie

    Que de découvrir cette enfant 

    Si jolie et gaie déjà.

     

     * non pas la fleur ce coup-ci !! (impatiens) :)

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    11 commentaires
  • SST - Sauveteur Secouriste du Travail

     

    J'ai eu le plaisir d'effectuer la formation de 

    SST - Sauveteur Secouriste du Travail.

    Une formation très intéressante et UTILE ! 

     

    Je conseille à tout le monde de connaître ces gestes qui sauvent :

    - point de contention (blessure importante),

    - Tape dans le dos puis réanimation cardio-pulmonaire (étouffement),

    - défibrillation (arrêt cardiaque),

    - Mise rapide sous l'eau froide et alerte des secours (brulûre importante) ...

     

     

    La formation fut à 50 % théorique 50 % pratique.

    Une vraie interactivité entre les individus afin de prendre conscience des différentes situations qui peuvent se présenter à nous à tout moment et pour lesquelles, non formés, nous paniquerions et nous sentirions impuissants.

    Certes, je ne dis pas que la panique ne serait pas de mise face à un malaise, une crise cardiaque, un AVC, un  étouffement, une brûlure grave, un accident, des plaies ouvertes ... Mais le fait de connaître les gestes et de s'être exercé pour appréhender des situations aide à se sentir un tant soi peu apte et, le cas échéant, et faire ce qu'il faut, que ce soit au travail ou dans la vie quotidienne.

    Cette formation est à refaire tous les deux ans.

    Cela permet de prendre de plus en plus confiance en soi et en ses capacités, les connaissances étant, de ce fait, revues et renforcées au fil du temps...

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    6 commentaires
  • Thème choisit par Violette : LE VIN.

    Voici mes choix :

     - Jean Richepin - "Poivrot"

    - Charles Baudelaire - "Le Vin de l'Assassin" - de son recueil "Les fleurs du mal" - 

     ça change de "l'Albatros" que, tous, je pense, nous avons dû réciter dans notre jeunesse ! 

    Poivrot

    Jean Richepain (mais non le pain des pauvres ! et il f'rait bien d'en manger un peu, du pain, pour éponger un peu tout ce vin !)

    Eh ben ! oui, j’ suis bu. Et puis, quoi ?
    Que qu’ vous m’voulez, messieurs d’la rousse ?
    Est-ç’ que vous n’aimez pas comm’ moi
    Àvous rincer la gargarousse ?

    Voyez-vous, frangins, eh ! sergots,
    Faut êt’ bon pour l’espèce humaine.
    D’vant l’ pivois les homm’s sont égaux.
    D’ailleurs j’ai massé tout’ la s’maine.

    (Tu sais, j’ dis ça à ton copain,
    Pa’ç’que j’vois qu’ c’est un gonç’ qui boude.
    Mais entre nous, mon vieux lapin,
    J’ai jamais massé qu’à l’ver l’coude.)

    Après six jours entiers d’turbin,
    J’ me sentais la gueule un peu sale.
    Vrai, j’avais besoin d’ prend’ un bain ;
    Seul’ment j’l’ai pris par l’amygdale.

    J’ sais ben c’ que vous m’ dit’s : qu’il est tard,
    Que j’ baloche et que j’ vagabonde.
    Mais j’ suis tranquill’ j’ fais pas d’pétard.
    Et j’ crois qu’ la rue est à tout l’ monde.

    Les pant’s sont couchés dans leurs pieux,
    Par conséquent je n’ gên’ personne.
    Laissez-moi donc ! j’ suis un pauv’ vieux.
    Où qu’ vous m’emm’nez, messieurs d’la sonne ?

    Quoi ? vrai! vous allez m’ ramasser ?
    Ah ! c’est muf! Mais quoi qu’on y gagne !
    J’m’en vas vous empêcher d’pioncer.
    J’ ronfle comme un’ toupi’ d’All’magne.

    Jean Richepin, La chanson des gueux, 1881

     

    Le Vin de l’Assassin

    Charles Baudelaire (Bat de l'air ...? Bat sa femme ? Loin du bat...ifolage...  à cette dernière .. en ... HUM ..Hommage ... Un poème sur son Bafouage ... Point de balivernes... Devenir scélérat plutôt que supporter ce poids ....son!....

    Ah ! l'a .. mour ... HUM ...)

     

    Ma femme est morte, je suis libre !
    Je puis donc boire tout mon soûl.
    Lorsque je rentrais sans un sou,
    Ses cris me déchiraient la fibre.

    Autant qu’un roi je suis heureux ;
    L’air est pur, le ciel admirable…
    Nous avions un été semblable
    Lorsque j’en devins amoureux !

    L’horrible soif qui me déchire
    Aurait besoin pour s’assouvir
    D’autant de vin qu’en peut tenir
    Son tombeau ; – ce n’est pas peu dire :

    Je l’ai jetée au fond d’un puits,
    Et j’ai même poussé sur elle
    Tous les pavés de la margelle.
    – Je l’oublierai si je le puis !

    Au nom des serments de tendresse,
    Dont rien ne peut nous délier,
    Et pour nous réconcilier
    Comme au beau temps de notre ivresse,

    J’implorai d’elle un rendez-vous,
    Le soir, sur une route obscure.
    Elle y vint ! – folle créature !
    Nous sommes tous plus ou moins fous !

    Elle était encore jolie,
    Quoique bien fatiguée ! et moi,
    Je l’aimais trop ! voilà pourquoi
    Je lui dis : Sors de cette vie !

    Nul ne peut me comprendre. Un seul
    Parmi ces ivrognes stupides
    Songea-t-il dans ses nuits morbides
    À faire du vin un linceul ?

    Cette crapule invulnérable
    Comme les machines de fer
    Jamais, ni l’été ni l’hiver,
    N’a connu l’amour véritable,

    Avec ses noirs enchantements,
    Son cortège infernal d’alarmes,
    Ses fioles de poison, ses larmes,
    Ses bruits de chaîne et d’ossements !

    – Me voilà libre et solitaire !
    Je serai ce soir ivre mort ;
    Alors, sans peur et sans remord,
    Je me coucherai sur la terre,

    Et je dormirai comme un chien !
    Le chariot aux lourdes roues
    Chargé de pierres et de boues,
    Le wagon enragé peut bien

    Écraser ma tête coupable
    Ou me couper par le milieu,
    Je m’en moque comme de Dieu,
    Du Diable ou de la Sainte Table !

    Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal, 1857

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    5 commentaires