• Rôle de parents : l’écoute. Facile à dire …mais - qu'en pensez-vous ?

    Une écoute attentive est nécessaire pour non seulement connaître son enfant, mais lui montrer que nous nous intéressons à lui, à ses problèmes, à ce qu’il apprend, à ses difficultés, à ses plaisirs et que nous ne sommes pas là, nous, parents, dans le seul but de « cadrer » l’enfant.

    Certes il faut lui apprendre la politesse, les bonnes manières, le respect, mais aussi le partage, qu’il soit capable de s’ouvrir à ses parents sans retenu, avec bonheur et enthousiasme.

    Un enfant renfermé est source de difficulté, d’inquiétude et de conflits.

    Essayer de le comprendre s’il ne parle pas, de l’aider si son mutisme est continuel, est difficilement supportable pour la maman et le papa qui se sentent coupables et ne voient comment agir.

    Bien entendu, tout dépend de l’âge de l’enfant et des problèmes qu’il rencontre : de la petite enfance à l’adolescence, ces derniers passant de petites chamailleries à des problèmes majeurs (cigarette, violence, drogue…).

    Comment savoir si son enfant va mal ? des signes ? un renfermement sur soi ?

    Comment l’aider à s’ouvrir et l’écouter ?

    Le harceler ? ce qui pourrait le pousser dans ses retranchements.

    Le surveiller sans rien dire ? ce qui n’ouvre malheureusement pas le discours mais peut aider à se renseigner pour mieux aborder son enfant si l’on cerne le problème.

    L’enfant va-t-il s’ouvrir ? tout dire ? s’enfuir ?

    Les craintes sont toujours présentes. Mais ne pas chercher à parler n’est-il pas le plus risqué ? ainsi certains se retrouvent-ils avec des enfants qui volent, ou pire, et tombent-ils des nuent lorsqu’ils l’apprennent.

    L’éducation , le système scolaire, les camarades y sont-ils pour quelque chose ?

    L’adolescent est-il rebelle à toute autorité, les parents les premiers concernés par cette révolte intérieure, n’ont-ils aucune possibilité de les contrôler ?

    Que faire lorsque celui que l’on souhaite écouter ne veut collaborer, se confier ?

     

     

    « Couple - SexualitéPorte bonheur ? »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 03:06
    rené
    Bonjour Je te souhaite un très bon vendredi Nos amitiés bises de nous trois Qing&Sam&René
    2
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 04:04
    khanel3

    un dur métier celui des parents ! bonne journée

    3
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 07:01

    tu as raison il faut être à l'écoute des enfants, bien prendre son temps, temps que l'on a pas toujours quand on travaille....passe une belle journée

    4
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 07:28
    biker06

    Hello Christelle

    Je sais que les enfants sont difficiles de nos jours car la societé les conditionne souvent au desir de l'influence de la commercialisation a outrance .... Et si l'enfant dans le second monde (ecole) ou il passe beaucoup de temps aussi sera rejeté parce qu'il n'est pas au meme niveau des autres peu s'averer problématiques.... Il est evident que quand il rentre dans le "cocon" familial , il faut avoir assez de psychologie pour l'eduquer et lui faire comprendre la realité qu'il ne voit pas bien souvent ... Ce n'est pas à la porté de tout le monde , mais c'est souvent l'equilibre familial qui qui pourra contré les mefaits qui se passent à la récré .... Je ne sais pas , si je me suis bien fait comprendre , mais oui , il faut dialoguer à tout moment avec l'enfant et s'interresser à tout ce qui l'interresse...

    Pour mon compte , on a eu 2 filles qui ne nous ont causé le moindre probleme et j'espere qu'ien sera de meme pour nos petits enfants .

    bisous

    pat

    5
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 08:29
    margaux33

    très difficile d'être parents ! bises bonne journée

    6
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 08:38
    mamazerty

    être à l'écoute sans être intrusif et accepter que l'enfant puisse se confier à un tiers de ...confiance aussi çà peut dédramatiser bien des choses...quand on y réfléchit, ce qui est bien c e n'est pas que l'enfant puisse se confier A  SES  PARENTS  mais puisse SE  CONFIER(à une grand mère,une tante,-mettre au masculin aussi,LOL-ou autre)....le sentiment d e sécurité et d e confiance ne se construit pas quand l'enfant est grand mais dès tout petit...quand ma fille était toute petite au moment de la coucher on repassait ensemble les choses qu'elle jugeait essentielles dans la journée passée, puis ce qui n'était pas chouette et enfin les bons moments....je faisais pareil d e mon côté...une façon de dédramatiser, de voir ce qui était BIEN, d'échanger, rapidement...parfois rien à raconter....et puis aussi, les enfants sont capables de résoudre nombre d eproblèmes tout seul,tous les soucis nnt aps à placer au me^me plan...et enfin surtout,il y a PLEIN d'enfants qui n'ont pas de GROS problèmes....tatata....sécurité, sécurité,trop de sécurité nuit à la santé, en voulant tout sécuriser autourd es enfants on les pousse un peu à vouloir explorer au delà des frontières de l'admissle...;signé:mémère zerty

    7
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 08:45
    jill bill

    Bonjour Christelle ! Si on décide d'avoir des enfants il faut entrer dans le rôle de parents ! Les aimer, les nourrir, les éduquer, bref les encadrer d'attentions sans les couver... Ah pas facile de part et d'autre, être un enfant, être un parent... La vie d'aujourd'hui tjs plus chère la crise de l'emploi, les couples explosés et reconstitués.... que de soucis pluriels !!  Faire au mieux que dire.... Merci pour cette réfléxion ! Bises de jill

    8
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 09:23

    Etre parent c'est difficile... 

    9
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 10:52
    Monelle

    Ps toujours évident de comprendre son enfant c'est vrai ! 

    Bonne journée - bisous

    10
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 13:58
    mony77

    Savoir aussi interpréter les silences de l'enfant, ça fait partie de l'écoute mais que c'est difficile!! Les camarades de jeux ont un rôle dans la communication des parents car par eux ils peuvent savoir quel est le comportement de l'enfant hors du milieu familial et puis il se confiera sûrement plus aux copains. Yu as fait un très joli texte explicatif sur la difficulté d'être parent. Gros bisous à toi ma toute belle

    11
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 14:13
    Christine

    Bonjour Christelle/ Mes enfants sont grands et j'ai eu la chance qu'ils aient poussé comme des champignons dans un chemin que j'estime droit. Je ne mets pas toute l'influence sur nous parents même si l'on a été les premiers concernés pour l'éducation. Le rôle des grands parents est important, celui d'une personne de confiance aussi . Les rapports "discrets" fait pas ces personnes nous apprennent à cerner notre enfant et d'y apporter la correction qu'il faut, sans les brimer. Ils ont toujours besoin de douceur. J'ai peut-être été laxiste mais le père était là pour recadrer. Nous n'avons jamais imposé des objectifs pour leur vie, seulement donné des conseils pour qu'ils ne se trompent pas, qu'ils puissent faire le mieux même s'il y avait un échec. Le rattage du bac la première fois pour ma fille n'a pas été un drame ni pour elle ni pour nous parents : "tu as vu où tu as râté, recommence en mieux"  ça a marché. Je suis contre les punition et pour le dialogue qu'il faut instaurer dès le plus jeune âge il me semble. La confiance vient  automatiquement. Pas de sujets tabous...leur curiosité nous mettent parfois dans l'embarras, il ne faut pas se défiler ..tout devient si naturel, normal... Il faut connaitre leur fréquentation le plus tôt possible, quelle influence elle a sur leur coortement Ne pas s'imposer ou trop défendre Dès que la confiance est instaurée, l'éducation est facile . Là dessus prendre en considération l'influence de l'école. En fait j'écris les choses un peu en vrac..Ton sujet de réflexion n'a pas encore trouvé de solution miracle. Il y a tant d'éléments qui entrent en jeu..et puis l'idéal c'est quoi? Forger tout le monde sur un même modèle? Je ne crois pas 

    De la discussion jaillit la lumière...c'est çà que tu veux nous faire dire (lol)

    Bisous ma belle à bientôt

    12
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 14:42
    biker06

    huuuuuuuuuuuu ! je ne suis pas si vieux que ca ! tu me crois au 3e age ?

    Ca fait que 33 ans que l'on est marié et pas 40 !

    bisous

    pat

    13
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 18:17
    Muriel79

    Trop de choses à dire et pas assez de temps....ou alors, trop de temps et pas assez de choses à dire...    ^^

    Bisous et bonne soirée

    Muriel

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :