• A l'ami, l'amie, les ami(e)s.

    A l'amitié.

    A la vie !

     

    A mi-chemin

    Ami chemine

    et moi aussi

    ...

    Ainsi nous nous rejoindrons !

    Faisant chacun 

    Un petit bout de route

    Nous nous retrouverons !

    Nos cœurs en déroute,

    Nous réunirons.

     

    Ensemble alors nous cheminerons

    Vers le bonheur, à l'unisson.

    Ensemble, souriant à la vie

    Nous irons de l'avant, le coeur réjouit.

     

    Christelle FONS

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    7 commentaires
  • Mots .. réflexions ..pensées absurdes ? à vous de juger

     

    Ces prochains jours je vais mettre juste quelques mots jetés à la volée sur le papier ...

    Ce sera bref - très bref.

     

    Vos réflexions ?? 

     

    AUJOURD'HUI :

    UN CHAMEAU MOCHE

    CHÔMAIT

    ...

    MAIS UNE CHAMELLE BELLE

    S'ENQUIT DE BIEN VITE LE REMETTRE

    À BOSSER

    ...

    POUR CONCURRENCER SON FRÈRE

    DROMADAIRE

    ET LE SNOBER 

     

    LA MORALE DE CETTE HISTOIRE :

     

    L'AMOUR ARRIVE À TOUT 

    PUISQU'IL DOUBLA CE DERNIER..

    CETTE CHAMELLE !!

    UNE VRAIE FÉE

    CARABOSSE !!

     

     

    Les enfants :

    * chameau =  2 syllabes = 2 bosses

    * dromadaire non non pas  4 une seule !

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    4 commentaires
  • Mots .. réflexions ..pensées absurdes ? à vous de juger

     

    Ces prochains jours je vais mettre juste quelques mots jetés à la volée sur le papier ...

    Ce sera bref - très bref.

     

    Vos réflexions ?? 

     

    AUJOURD'HUI :

     NOTRE PIRE ENNEMI EST SOUVENT NOUS-MÊME

    DU FRANGLAIS

    HAINE ME (HAINE DE SOI)

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    6 commentaires
  • Mots .. réflexions ..pensées absurdes ? à vous de juger

     

    Ces prochains jours je vais mettre juste quelques mots jetés à la volée sur le papier ...

    Ce sera bref - très bref.

     

    Vos réflexions ?? 

     

    AUJOURD'HUI :

    L'ESPRIT DE FAMILLE :

    POUR CERTAINS UN PRIX À PAYER

    SUIVANT DANS LAQUELLE ON EST NÉ

    ...

    SANS COMPTER LES FAMILLES

    RECOMPOSÉES

    DECOMPOSÉES

    DE QUOI COMPOSER

    ET AU MILIEU DE TOUT CELA

    OÙ SE POSER ?

    OU 

    S'OPPOSER ?

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    6 commentaires
  • Mots .. réflexions ..pensées absurdes ? à vous de juger

     

    Ces prochains jours je vais mettre juste quelques mots jetés à la volée sur le papier ...

    Ce sera bref - très bref.

     

    Vos réflexions ?? 

     

    AUJOURD'HUI :

    JOUET DE SA PROPRE VIE IL FAUT DU JEU FAIRE PARTI..

    ÊTRE ENJOUÉ AFIN DE PASSER ALLÈGREMENT LES DÉCENNIES

    DU BON PIED

    SANS ETRE DÉCIMÉ

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire
  • Mots .. réflexions ..pensées absurdes ? à vous de juger

     

    Ces prochains jours je vais mettre juste quelques mots jetés à la volée sur le papier ...

    Ce sera bref - très bref.

     

    Vos réflexions ?? 

     

    AUJOURD'HUI :

    LE MAL - LE BIEN - MALIN CELUI

    QUI EN L'UN OU L'AUTRE SE DÉFINIT

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Mots .. réflexions ..pensées absurdes ? à vous de juger

     

    Ces prochains jours je vais mettre juste quelques mots jetés à la volée sur le papier ...

    Ce sera bref - très bref.

     

    Vos réflexions ?? 

     

    AUJOURD'HUI :

    "Le poids de la vie 

    debout ou assit"

     

    VIVRE SA VIE LE CUL VISSÉ SUR UNE CHAISE SANS VICE (et sans VIS BOUM BADADOUM ! aïe ...- la chaise -  ni VIE) MAIS OBÈSE - CA PÈSE ?

     

     

    Vivre sa vie par monts et par vaux ... Le pied léger ... S'envoler vers l'infini ... ça nous élève ?

     

    **********************  

    MORALE 

    ********************** 

    Le poids de la vie 

    debout ou assit

    là-bas ou ici

    quel que soit notre poids

    n'est que notre ressenti

    face aux événements

    chacun est différent

    savoir s'adapter 

    est une réalité

    ...

    Là-bas ou ici

    debout ou assit 

    ...

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    6 commentaires
  • Mots .. réflexions ..pensées absurdes ? à vous de juger

     

    Ces prochains jours je vais mettre juste quelques mots jetés à la volée sur le papier ...

    Ce sera bref - très bref.

     

    Vos réflexions ?? 

     

    AUJOURD'HUI :

    LE BONHEUR À LA BONNE HEURE ..

    D’ÉTÉ OU D'HIVER ? 

    ( parce-que l'âne naît heureux ... je dirais les deux).

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    4 commentaires
  • Mots .. réflexions ..pensées absurdes ? à vous de juger

     

    Ces prochains jours je vais mettre juste quelques mots jetés à la volée sur le papier ...

    Ce sera bref - très bref.

     

    Vos réflexions ?? 

     

    AUJOURD'HUI :

    LA CAMISOLE ET NON LA CAME ISOLE

    Les deux à leur façon ... pourtant ... non ?

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires
  • Mots .. réflexions ..pensées absurdes ? à vous de juger

     

    Ces prochains jours je vais mettre juste quelques mots jetés à la volée sur le papier ...

    Ce sera bref - très bref.

     

    Vos réflexions ?? 

     

    AUJOURD'HUI :

    LE CON SE FIT EN SOI

     

    (le moins con se fit aux autres ? 

    ... soit ...)

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires
  • Mots .. réflexions ..pensées absurdes ? à vous de juger

     

    Ces prochains jours je vais mettre juste quelques mots jetés à la volée sur le papier ...

    Ce sera bref - très bref.

     

    Vos réflexions ?? 

     

    AUJOURD'HUI :

    RIEN NE SERT DE COURIR IL FAUT PARTIR A PIED ...

     

    (Tous les chemins mènent à Rome quel que soit le moyen de locomotion ..

    pourquoi se faire du mal ... 

    à pied ou à cheval 

    LE TEMPS SEUL FINIRA PAR NOUS DISTANCER ...:)

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires
  •  

    Mots .. réflexions ..pensées absurdes ? à vous de juger

     

    Ces prochains jours je vais mettre juste quelques mots jetés à la volée sur le papier ...

    Ce sera bref - très bref.

     

    Vos réflexions ?? 

     

    AUJOURD'HUI :

    JE NE SERS À RIEN MAIS JE LE FAIS BIEN 

     

    (Je suis la mère,la femme,l'épouse,la compagne,la soeur,l'amie,la fille qui vous écoute, mais j'ai deux mains gauches alors parfois il vaut mieux s'abstenir de me faire intervenir pour le bien de la société qui nous entoure :) ).

     

    PIERRETTE RICHARD

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    6 commentaires
  • Discours (de sourd ?) de deux aïeux

     

    Personnages :

    Grand-mère : Dikra* (= souvenir)

    Grand-père : Sou * 

     

    Discours  (Dikra à gauche et Sou à droite ... Comme en politique :) )

     

    Dikra (à Sou) :

    "Vois-tu tes souvenirs ?"

    Sou (à Dikra) :  

    "Mes sous venir ?"

     

    Dikra  (toujours dans ses souvenirs ...) : 

    "Où sont-ils passés ?"

     

    Sou  (pensant à ses sous): 

    "Je ne le sais pas."

     

    Dikra (songeuse) :

     Il était doux, le temps, jadis !"

    Sou (pensant à ses sous) : 

    "Les sous ne venaient pas plus ..."

     

    Dikra (songeuse) : 

    "Nous nous contentions de peu ... la vie était plus simple ..."

    Sou (amer...) : 

    "Nous serrions la ceinture ... Nous étions svelte !"

     

    Dikra (joyeuse) : 

    "Nous baladions, discutions, avions la joie de nous retrouver tous ..."

     

    Sou (les pieds bien encrés dans la réalité mais n'écoutant qu'à moitié ...): 

    "L'avion, aujourd'hui, est bientôt le moyen de transport quotidien !

    Qui ne l'a jamais pris est un moins que rien !

    Voyages, ailleurs, tous ne voient que plus loin...et oublient les leurs ... si près !"

     

    Dikra (songeuse - n'écoutant à son tour qu'à moitié ... mais optimiste):

    Cyprès ... Les arbres, la nature ... quel bonheur !"

     

    (Discours de sourd  - Chacun dans son monde - Sa vision des choses et de la vie ... )

     

    Sou (toujours pessimiste) : 

    "Bonne heure ? Pourquoi ?"

     

    Dikra (qui est en fait en train de faire ce discours dans la tête à Sou ... Qui repense à elle ... quand elle était là ...)  : 

    "Bonne heure pour être heureux... 

    Viens donc me rejoindre ...

    Aux cieux ..." 

    " Dernier voyage 

    En solitaire 

    Vu de là-haut

    Qu'elle est belle

    Ma planète  terre !

    Je ne distingue ni les querelles, ni la guerre ...

    Ne vois que la beauté des lieux ...

    Bien loin d'elle

    et de l'enfer".

     

    * NOM : Dikra - Sexe : Féminin - Signifie Souvenir.

    NOM : SouSexe : Masculin - UTILISATION : Sou est un prénom peu populaire pouvant être porté par une personne de sexe masculin.

    Les hommes ayant le prénom Sou peuvent être originaires de : États-Unis d'Amérique, Japon.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires
  • Les vicissitudes de la vie

     OU

    La recherche de la quiétude

     

    Nous tentons de joindre nos solitudes

    Œuvrons avec sollicitude

    Unissons nos inquiétudes

    Pensant qu'avec  gratitude

    Nous serons récompensés.

     

    Pourtant cela est absurde,

    La vie malgré tout reste rude,

    Rien n'allège nos turpitudes

    On en prend jamais l'habitude...

    Nous rêvons d'être anesthésiés.

     

    La douceur de l'absence de douleur

    physique ou morale

    La douceur de l'absence de tension

    de l'attention

    La douceur de la vie

    utopie ?

     

    Cricket/Christelle Fons 

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    5 commentaires
  • INSOMNIE

     

    Insomnie,

    Quand tu nous prends

    Quand tu nous lies

    A nos pensées 

    A  nos soucis

    Tu n'es pas du tout mon amie.

     

    Insomnie,

    Obligée de te subir

    Envisager toujours le pire

    Des craintes sans cesse pour l'avenir

    Tu me fatigues.

     

    Insomnie,

    Je te déteste, je te maudis

    Tu n'es qu'un cauchemar infini

    Prends tes bagages...

     

    Pars voir d'autres paysages

    Laisse-moi en paix, 

    De toi je fais table rase

    Mon lit je souhaite retrouver

    De doux rêves y être bercée...

     

    Au royaume de la pensée (positive)

    Je souhaite à nouveau être portée

    Connaître l'allégresse 

    L'insouciance de la jeunesse

    Et non plus ce poids pesant

    De tracas se cumulant.

     

    Cricket/Christelle F.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    9 commentaires
  • Besoins humains

     

    Caresser

    Caresser dans le sens du poil

    Caresser l'espoir 

    Caresser en douceur son âme soeur

     

    Se Laisser

    Se laisser caresser par les mots faits pour apaiser

    Se laisser aller à croire que la vie est une bénédiction, pleine d'espoir,

    Se laisser porter par la chaleur des gestes suaves

     

    Aimer

    Aimer donner, recevoir,

    Aimer rire, pleurer, danser, chanter, s'exprimer sans crainte d'être incompris,

    S' aimer soi-même, aimer l'autre, aimer partager sans crainte, s'abandonner,

    Aimer vivre, vieillir, croire en l'avenir.

     

    AIMER LA VIE

    AIMER LES GENS

    AIMER PARTAGER, SIMPLEMENT.

     

    Sans cela qu'est-on ? 

    Pourquoi sommes-nous là ?

    Êtres sociables, nous sommes faits pour cela.

     

    Pourtant ces choses qui paraissent si simples pour certains 

    Sont une épreuve pour d'autres.

    Le savoir vivre, savoir être, n'est pas donné à tout le monde.

     

    INTÉRIORISÉS

    EXTÉRIORISÉS

    Nous avons une empathie envers l'autre plus ou moins développée.

    Démonstratifs ou pas

    Les sentiments profonds ne se simulent pas.

     

    Êtres humains nous avons tous les mêmes besoins :

    - Partager,

    - Ecouter, être écouté,

    - Etre, se sentir, aimé.

     

    SOLITUDE

    Maladie du siècle.

    Divorces, écrans, nous éloignent de l'essentiel :

    Survivre face aux défis que nous donnent la vie

    ensemble, unis.

     

    Christ'ailes

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    6 commentaires
  • Ras-le-bol des Français 

    (soutien aux gilets jaunes)

     

    Ras-le-bol

    Peuple français serré par le col

    Et son porte-monnaie

    Entièrement vidé

    N'est jamais réapprovisionné

    Car déjà

    Un mois est passé,

    Des frais encore des frais

    Ainsi les années 

    Passent sans avancées

    Et bien au contraire

    Peuple, vache à traire,

    Tête baissé, doit se taire,

    Gentiment se terrer

    Dans son malheur, s'enfermer.

     

    Mais le jour est arrivé

    Où  trop c'est trop

    C'en est assez.

     

    Le peuple en colère

    S'en va "à la guerre"

    Le peuple en colère

    S'en va fort crier.

     

    Crier son désespoir

    Crier son mal être

    De toujours toujours donner

    De toujours toujours payer

    Sans jamais pouvoir profiter.

     

    Vous qui avez tous les avantages

    Vous qui, avec une cuillère en argent êtes nés,

    Ne cherchez pas à vous mettre à notre place,

    Vous, dans votre cage dorée.

     

    Dansez au-dessus de la masse

    Dansez, orgueilleux et fiers.

    Un jour la pauvre populace

    Vous sommera de la regarder dans les yeux

    De lui rendre des comptes ... amers.

     

    Alors la peur arrivera et l'orgueil s'évanouira.

    Peut-être redeviendrez-vous des hommes comme les autres.

    Le pouvoir rend con, le pouvoir rend bête,

    Le pouvoir rend cupide, le pouvoir rend malhonnête.

     

     Christelle FONS...

     

     

    Qui, encore, il y a peu de temps, essayait toujours

    d'être positive en notant quelque part sur la toile :

     

    "Je pense donc je suis.

    J'agis donc je vis.

    J'avance, sans véhémence, dans ce monde en mouvance et garde confiance, optimisme, assurance, car sans cela la vie a-t-elle un sens ?" 

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    8 commentaires
  • zen

    Balance ..........................................................................

    Le bonheur au bout de ta lance

    Brille................................................................................

    La chaleur au fond de ton coeur

    Bénie..................................................................................

    La vie qui te poursuit

     

    Bain de Zénitude

    Cool ton Attitude

     Pacifiste

     

    Ainsi rêver le monde

    Loin de toute mauvaise onde...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    4 commentaires
  • Une fin de mois de décembre douce et tendre ...et un joyeux noël !

     DECEMBRE EN ACROSTICHE

    Un mois de décembre doux, tendre ...

    Doucement la neige tombe

    Enchantant petits et grands

    Un mois de décembre doux, tendre ...

    Carillonne la cloche du père noël ce 24 décembre,qui, 

    Elancé vers le firmament, chez chacun se fait attendre,

    Un mois de décembre doux, tendre ...

    Musique et bonheur ...Bientôt ...

    Bercés ... les enfants s'endormiront ... Mais...

    Ragaillardis, au réveil,

    Espéreront, en courant, découvrir,sous le sapin, leurs cadeaux.

    Bon mois de décembre et joyeux noël

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    5 commentaires
  • Toujours un ancien poème ... écrit il y a pas mal d'années ... Mais à l'âge adulte cette fois-ci.

     

    Fantôme inconscient

     

    Je suis un fantôme
    Qui arpente l’univers
    A l’abri des hommes
    J’erre…..

    Mais je vous observe
    Et vous étudie
    Mon esprit sévère
    Juge avec mépris

    Votre petitesse
    Votre esprit mesquin
    D’empoisonner ne cesse
    Mon cœur si serein


    Pourtant il est vrai
    Qu’un jour cette femme
    Que j’aperçus
    Secoua mon âme

    Tendre et bouleversante
    M’était apparu
    Cet ange menu
    Allure insouciante...

    Elle se trouvait là
    A si peu de pas
    Peu de pas de moi
    Qu’elle ne voyait pas

    C’est son seul sourire
    Qui me fit revivre
    Donnant à mon cœur
    L’espoir du bonheur

    Mais telle amitié
    Ne pouvait pas naître
    Fantôme j’étais
    Esprit seul… en quête

    Je ne fus pourtant
    Dès lors plus néant
    Me sentant revivre
    Goûter le monde, ivre…

    Cette femme toujours
    Face à moi était
    Chaque heure, chaque jour
    Elle me consolait

    Sans même le savoir
    Sa seule présence
    Me donnait espoir
    Vie… en apparence

    Mais soudain un jour
    Je la vis mourir
    Et dans la douleur
    Donner un sourire

    Je le lui rendis
    Bien qu’elle ne le vit
    Et soudain sentis
    Mon esprit s’enfuir…

    Je n’étais plus … soudain
    Ou j’étais… enfin
    Enfin, j’étais bien !



    Signification de ce poème :

    I/ On ne se connait jamais assez bien,

    II/ On ne cherche souvent à voir chez l'autre
    que le côté que l'on désire, rarement avec l'objectivité
    qui s'impose, car l'homme n'est, par nature, pas objectif,
    tant il est conduit par son humeur face aux personnes et
    aux événements.
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique