• db54c9cb

    AVEC
    LA CHRONO NUTRITION

    J’AI PERDU 8 KILOS
    EN DEUX MOIS !(2009)

    (****réedition je vais m'y remettre !!)

     

     

    =è Vous n’avez pas le temps de tout lire ?

    Ce n’est pas grave regardez le bref récapitulatif en bas !

     

     

    QU’EST-CE QUE LA CHRONO NUTRITION ?

     

     

    ******Principes généraux*******:



    Le principe est simple : au petit déjeuner, on mange gras !
    Pour commencer la journée en beauté, il faut se nourrir de lipides. Ils nous aident à la fabrication des parois cellulaires et doivent nous éviter le fameux coup de barre qui précède le déjeuner.


    PETIT DEJEUNER

    100 g de fromage (n'importe lequel et n'hésitez pas à varier : le matin, le fromage se pare de toutes les vertus d'après le Dr Delabos)
    70 g de pain : les sucres lents constituent un excellent carburant
    20 g de beurre (c'est le seul moment de la journée pour en consommer)

    Du thé ou du café (sans sucre ni lait)

    Les sucres rapides (viennoiseries, céréales...) et les biscottes qui sont souvent trop sucrées.

    Variante:
    2 oeufs à la coque mouillettes, 2 croque-monsieur, ou 1 part de quiche-lorraine (si vous y arrivez au petit déjeuner !).


    DEJEUNER


    A midi, d'autres enzymes entrent en action et le déjeuner termine la construction entamée le matin. Le travail des protéases (mangeuses de protéines) et des amylases (dévoreuses d'amidon et de sucre) nous autorise à faire un repas à base de protéines animales et de féculents.
    Le déjeuner sera court, solide mais efficace pour éviter toute somnolence.

    Il se compose d'un plat unique :
    Viande : 100 g de plus que votre taille. Si vous mesurez 1m70, vous consommerez : 170 + 100 = 270 g de viande.
    Féculents : 1 petit bol chinois de riz, de pâtes ou de frites
    La méthode est claire : laissez libre cours à votre instinct. C'est le moment de dévorer une choucroute (mais si, c'est autorisé !) ou encore un steak sauce béarnaise...

    Les entrées, les desserts, les laitages, les sandwichs (qui ne contiennent pas assez de protéines animales)

    Si vous n'aimez pas la viande, vous pouvez la remplacer par :
    Du poisson : 100 g de plus que votre taille (si vous mesurez 1m70, vous aurez droit à : 170 +100 = 270 g)
    Ou : 3 ou 4 oeufs

    Chinois : commandez une omelette et un boeuf sauté aux oignons ou du poulet au basilic + un bol de riz
    Italien : de la charcuterie + une escalope au citron et des pâtes
    Bistrot : de la charcuterie + un boeuf bourguignon ou un steak frites


    GOUTER

    Le goûter est le point d'orgue de la journée. Relaxant, décontractant, c'est le repas incontournable ! On le prendra environ 4 heures après le déjeuner, au moment où un pic d'insuline se manifeste dans l'organisme. On consommera donc du sucré associé à des végétaux qui couperont la faim.

    Des gras végétaux :
    30 g de chocolat noir ou ½ bol d'olives ou de graines (pistaches, noisettes…)
    Des fruits :
    1 petit bol chinois de fruits (tous les fruits sont autorisés) ou 2 verres de jus de fruits.

    Surtout ne sautez pas ce repas, vous risquez d'être affamé le soir : si le dîner est facultatif, le goûter est OBLIGATOIRE !

    Une fois de temps en temps, vous pouvez vous offrir quelques confiseries comme des calissons d'Aix (6) ou des marrons glacés (3).
    Vous pouvez aussi manger le gras végétal à goûter et consommer le plat de fruits le soir.


    DINER

    Le soir, les enzymes s'activent moins, ce qui ralentit l'assimilation des aliments. Il faut donc manger léger ou pas du tout. En fait :

     

    moins on mange le soir,

    mieux on dort

     et plus on maigrit !

     

    Si vous avez faim, ne vous privez pas cependant et privilégiez un repas riche en protéines animales basé sur du poisson.

    Poisson ou fruits de mer :à volonté


    Viande maigre : 40 g de moins que votre taille, soit si vous mesurez 1m70 : 170 - 40 = 130 g


    Légumes verts : un petit bol chinois
    Et surtout buvez beaucoup de l'eau ou de la tisane.

     

     

     

     

    ******mon expérience personnelle******:



    Je n’ai pas suivi à la lettre ce CHRONO REGIME mais dans les grandes lignes (surtout le soir) et ça s’est avéré être très efficace.

     

     

    CELA DIT JE L’AI COMMENCE EN ETE (début juillet) et cela a bien facilité les choses !! surtout pour boire encore plus sans effort !!

     

     

     

    IL EST CERTAIN

     

    QUE POUR UN POIDS TRES ELEVE

    JE CONSEILLERAI TOUJOURS DE CONSULTER UN NUTRITIONNISTE

    QUI SERA PLUS A MEME DE DONNER LE DEROULEMENT

    D’UN REGIME VRAIMENT SPECIFIQUE

     

    MAIS PERSONNELLEMENT

     

     POUR MOI QUI SOUHAITAIS

    PERDRE 5 KILOS

     

    J’AI ETE TRES HEUREUSE D’EN PERDRE

     

    FINALEMENT 8

    SANS EFFORTS DU TOUT 

    En seulement deux mois !

     

    AUCUNE SENSATION DE FAIM !

    QUE DU PLAISIR !

     

    PLUS UNE FACON DE REAPPRENDRE A S’ALIMENTER

     ET

     NON UN REGIME TEL QUE CE DERNIER SE CONCOIT HABITUELLEMENT.



    PETIT DEJEUNER


    Généralement au déjeuner je prends :

     

    -       deux morceaux de pain de mie, voire 3 avec du beurre et de la confiture,

    -       deux clémentines ou une pomme (et oui du sucré aussi tant pis !)

     

     

    DEJEUNER

     

    -       Poisson ou fruits de mer avec riz, pâtes, semoule et légumes
    ou

    -       Viande maigre (je n’ai pas calculé les grammes) /mêmes accompagnements

    ou

    -       Plat complet style paëlla, coucous etc…

    Et il est vrai que je mets rarement des sauces ce qui facilite beaucoup la chose.

     

    Et pas de dessert ! je le réserve pour le goûter !!


    GOUTER

     

    -       Fruits (3 clémentines ou une pomme) ou yaourt aux fruits et un ou deux gâteaux


    REPAS

     

    -       RIEN ou viande maigre ou poisson

    -       UNE GRANDE CARAFE D’EAU !



    JE DOIS PRECISER EGALEMENT LES FAITS SUIVANTS DURANT CE « REGIME » :

     

    -       J’allaitais ma petite dernière (toujours d’ailleurs !),

     

    -       Je mettais un caleçon et une ceinture d’amincissement toute la matinée tous les jours en plus (achetés chez décathlon pour 20 euros les deux ensemble et non les prix exorbitants des téléachats et je pense que c’était tout aussi efficace !)

     

      

    RESULTAT :

     


    Je suis passée d’un 42/44 à un 38/40 ! et  je vous garantis que ça fait du bien !!!

     



     

    EN RESUME :

     

    Ce qu’il faut retenir c’est :

     

    I/ il faut manger :

     

    *GRAS LE MATIN (beurre, viennoiseries..)

     

    *LOURD LE MIDI (cassoulet, pâtes/viande..)

     

    *SUCRE AU GOUTER (fruits, 30 g chocolat noir)

     

    *RIEN OU SEULEMENT DES PROTEINES LE SOIR (poisson à volonté, viande)


    (tout au plus un bol de soupe si ça ne suffit pas)

     

     

     

    DONC

     

    Suivez le proverbe :

    ·        Repas de roi le matin

    ·        Repas de prince le midi

    ·        Repas de mendiant le soir

     

    II/ il faut espacer les repas de 4 à 6 h

     

    III/ comme toujours : beaucoup boire surtout le soir !!!

    (de l’eau bien entendu !)

     

    Et si on fait un écart pas de panique !

    comme pour tout il s’agit que ce ne soit pas répétitif !!

     

    en mangeant bien le soir en plus du midi :

    il faut manger léger tout le surlendemain

     

    Ou

     

    Si on sait qu’on va faire un écart (prévu) le soir on mange d’avance léger le midi !!

     

    Elémentaire !!

     

     

     

    En espérant que mes conseils (avec mon expérience propre) et ceux  du Dr DELABOS vous soient profitables !

     

     

     

    Cricket1513

     

     

     

     

    Pin It

    40 commentaires
  •  

    Ma tarte à la fraise et crème patissière

    J'ai pris cette recette

     

    1

    Cuire la pâte feuilletée à blanc à l'aide de poids (aluminium dessus et haricots blancs ou riz, lentilles, .. pour le poids).

     Cuisson 10  mns ainsi - ressortir la pâte -

    enlever l'aluminium et son contenu -

     remettre la pâte seule encore quelques minutes. 

    Refroidir la tarte.

     

    2

    Réaliser la crème pâtissière :

    Chauffer le lait avec40 g de sucre et la gousse de vanille, blanchir les 4 jaunes avec l'autre 40 g de sucre puis ajouter 45g de maïzena.

    Verser 1/2 litre de lait bouillant en fouettant. Remettre sur le feu et fouetter jusqu'à épaissisement. Faire bouillir une minute en fouettant. Hors du feu, ajouter les 20g de beurre. Refroidir la crème.

     

    20110421_0285.JPG

    3

    Garnir la tarte avec la crème pâtissière. Lisser.

    Disposer les 500 g de fraises harmonieusement (ouiiiiii euhhhhh ......... moyen sur ce coup).

    Poudrer de sucre glace au moment et décorer avec les feuilles de menthe. (Pas mis)

    Mon résultat est le suivant :

      

    20110421_0287.JPG

     

     

     

    Pin It

    30 commentaires
  • En faisant mes courses je suis tombée sur ça :

    20110413_0266.JPG 

     

     

    et je me suis dit, n'ayant pas investi dans une sorbetière, pourquoi ne pas essayer.

     

    Me voilà parti.

     

    1/ 500 g de fruits :

     

    - je mets le restant de fraises (dans les 150g)

    - je complète pour avoir 500g avec des bananes.

     

    2/ je mélange le tout avec  le sachet indiqué ci-dessus.

     

    20110413_0267.JPG 

    20110413_0268.JPG 

    3/ dans un second récipient  je mets afin d'avoir plus de quantité de glace comme cela est dit 20 cl de crème fraîche (fraîche c'est pourquoi j'ai rajouté des glaçons) et 100g de sucre.   20110413_0269.JPG

    Je mélange.

    20110413_0270.JPG

    4/ je verse dans le premier récipient : et voilà mon produit final.

    Couleur : Rose prédominant des fraises

    20110413_0272.JPG

     Flavie suit avec intérêt comme toujours dès que je suis en train de faire à manger et d'ailleurs c'est la première à table !!

    20110413_0271.JPG

     

    5/ Résultat après un minimum de 6h de congélation

     

    *Je me dis après coup que j'aurais mieux fait de mixer la banane (la glace aurait eu la couleur et le goût identique) et couper en tout petit les fraises qui auraient donné l'apparence du fruit .. et peut-être plus le goût de fraise derrière...

     

      20110414_0273.JPG

     

    vous l'aurez compris : goût : très banane !

    Personnellement un goût que je ne trouve pas chimique du tout.

    Bien le goût de la banane (au détriment de la fraise par contre... clémentine qui n'aime pas la banane a fait la moue...).

    Pour faire les boules il vaut mieux faire bouillir l'eau dans laquelle on va plonger la cuillère avant de former les boules car plus compacte qu'une glace achetée en magasin;

    En tout cas Flavie en raffole et en a redemandé d'elle même !!

     "la gace maison" m'a-t-elle dit elle a très vite appris ces mots

     

     

    La prochaine fois je testerai avec fraise uniquement ou abricot .. je vous dirai sans reprendre l'ensemble de la recette pour autant

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    30 commentaires
  • Je vous invite à aller voir mon écrit à ce sujet sur le lien ci-dessous : 

    CLIQUEZ SUR SUITE101 PRODUITS ET INGREDIENTS

    Mon article est dans la liste d'articles 

    "L'ASPARTAME DANGEREUX POUR LA SANTE ?" 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mise en parallèle des propos de ceux qui le commercialise contre ceux qui ont fait des expériences démontrant sa nocivité.

    Une étude a été réalisée dernièrement par l'Anses. Je vous laisse voir les résultats et surtout l'article également auquel je fais référence à la fin "la vérité sur l'aspartame".

     

     

     

     

     

     

    ****

     

     

     

     

     

    Et petite parenthèse pour ceux qui souhaitent participer au défi chez livvy

    à publier pour vendredi15 :

     

     Desirdhistoires26 : chez livvyICI  mots à placer :

    octobre/simplicité/liberté/lumineux/rencontre/tortue/

    langueur/brume/lilas/tribunal/brasier/tintinabuler/heure

    Pin It

    28 commentaires
  •  

    Servez vous !!

      

    pour la recette des coockies c'est ici :

     

       

    chez chacha : recette 3 saveurs

    http://madamepaspressee.over-blog.com/article-les-cookies-aux-trois-saveurs-64980367.html

     

    chez Eliane : la boîte cadeau pour confection facile

    http://www.parfumsdecampagne.be/article-cadeau-gourmand-37699996.html 

     

     

     

    Et surtout amusez-vous bien !! si possible !

     

    christelle

    Pin It

    32 commentaires
  • Où souhaitais-je en venir avec ce titre biscornu ??

    à quelque chose de pourtant très simple...

    le thème de LAJEMY du casse tête ..

    LA CUEILLETTE

    et celle que je connais

    la cueillette des melons

     

    melon_1.jpg

     

    Un peu plus sérieux ici :

     

    Belles années

    Que celles

    Où , insouciante,

    Je cueillais,

    Melons et raisins

    Sous le soleil ardent

    Du sud

    Qui, le dos,

    Me chauffait..

    Jeune alors,

    J’étais …

     MELON1.jpg

    (image du net)

    Mais comment se passe la plantation et la cueillette du melon ?

    Tout débute au mois de mars

    Sur la piqueuse nous allons

    plantation-20melon.jpg

    (image du net)

    Nous  étions ainsi mais deux par deux une devant et l'autre derrière ..

    (la piqueuse était notre  petit cheval  blanc.... euh...je m'égare...)

     

    Par deux l’une devant et l’autre derrière

    Entrant les plants dans la terre

    Pourquoi par deux ? car cela va très vite ..

    La personne derrière doit rattraper

    Les oublis de la première ..

    Tous les trous doivent être comblés .

    Ensuite la pousse .. de ce fruit délicieux ..

     

    Avril, mai passent..

    Et juin la récolte arrive

    Il faut juger rapidement pour couper

    Les melons murs sans en oublier

    Un sécateur à la main

    Les premiers sont nombreux

    Et le dos peine baissé constamment

    Durant 3 jours on le sait

    La douleur sera intense

    Mais ensuite rodés

    Nous oublierons la souffrance ..

    Et ces derniers seront moins nombreux

    Petit à petit la cadence

    Sera moins dense ..

     

     le dos reposé

    La cueillette sera alors un plaisir ..

    Une balade plus qu’un labeur ..

     

    Et les meilleurs des melons

    Quels sont-ils me direz-vous ?

     

    Ceux qui ont une petite fente

    Tant ils sont gorgés d’eau,

    A point .. ils sont pour la gorge

    De leur hôte …

    Lourd doit être le melon charentais

    Que nous cueillons nous saisonniers...

    rougegorge_zoom.jpg 

     

    Exhaler un parfum typé

    Mais sans excès

    il se doit...

    Car trop de parfum

    Signale le déclin

    de ce fruit estival

    par nos palais apprécié .

     

     



    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Pin It

    27 commentaires
  • LA CERISE

      

      

      

    cerises-avec-queues-et-feuille-zFRU28.jpg

      

    photo du net

     

     

     

    Nous devons son arrivée en France à Louis XV, qui était friand de fruits rouges.

     

    Il existe 200 variétés de cerises.

     

    Bien que comportant 82 % d'eau, elle n'est cependant pas conseillée pour les régimes car sa valeur calorique est élevée :

    80 calories pour une portion ordinaire.

     

     

    125 g apporte un quart des besoins en vitamine C et en carotène ou provitamine A.

     

    Attention :

     

    elle est parfois indigeste ! dans ce cas il vaut mieux la consommer cuite et éviter de boire en la consommant !

     

     



    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Pin It

    28 commentaires
  •  

    20010506 0087

     

     

    J'ai trouvé ça tellement bizarre que je me suis dit ...

    on va voir si certains connaissent déjà cela ..

    et ce qu'ils en pensent .

     

    Voici ce que j'ai lu :

     

    Lorsque la poule a pondu et que vous avez mangé son oeuf,

    pulvérisez la coquille et

    donnez la à picorer à la poule :

    ses oeufs à venir seront plus beaux !

     

    alors quelqu'un connaissait-il déjà cela ?

    qui a des poules et veut essayer pour voir si cela est vrai ??

     

    NB : et attention de bien pulvériser l'oeuf car sinon la poule risquerait de prendre l'habitude de picorer ses propres oeufs !!!



    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Pin It

    19 commentaires
  • Propriétés des huiles essentielles de GERANIUM

     

    GERANIUM BOURBON et GERANIUM ROSAT D’EGYPTE

     (plus odorant) :

     

    Cette huile est connue pour ses propriétés

    anti-infectieuses et antiseptiques.

    Idéale pour les soins de la peau,

    cette huile illumine le teint

    et est reconnue pour

    lutter contre l'eczéma et la cellulite.

    Son parfum fleuri, rond et sucré en fait une huile largement utilisée en diffusion,

    éloignant insectes et vermines.

     

     

    Pour le thème du dimanche fleuri de prinprenelle



    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Related Posts with Thumbnails

    Pin It

    14 commentaires
  •  

     

    Pour le thème de Lajemy http://lajemy.over-blog.com/sur les épices et aromates j’ai choisi de vous parler

    d’Aromathérapie : se soigner par les plantes.

     

    Quelques petites astuces :

    Je vais vous noter quelques huiles essentielles  et leur pouvoir sur l’organisme.

    Je ne peux mettre tout il y en a beaucoup à dire !! mais voici quelques infos (tirées du livre huiles essentielles – initiation à l’aromathérapie – Nerys Purchon).

    Bien entendu ces dernières sont à utiliser avec beaucoup de précaution : un livre spécialisé (comme celui-ci-dessus) ou un site spécialisé (comme aroma zone)  vous donneront les doses et recettes exactes pour chaque cas. Interdit (ou presque) chez les enfants et femmes enceintes et allaitantes.

     

    DOMAINE CONCERNE                           SOLUTION

     

    SOULAGEMENT DOULEUR                                                    Bergamote, Camomille, Eucalyptus, Lavande, Marjolaine, Menthe poivrée, Romarin, Cinéole et Laurie noble

     

    POUR LIBIDO                                                                                Marjolaine

    INFECTIONS INTERNES                                                            Cajeput, Niaouli, Ravensare, Tea-tree (seule huile à pouvoir s’utiliser pure non diluée directement sur la peau tea-tree)

     

    ANTI DEPRESSEUR                                                                     Bergamote, Geranium, Jasmin, Lavande, Lemon grass, Mandarine, Melisse, Neroli, Orange, Pamplemousse, Petit grain, Romarin cinéole, Rose, Santal, Sauge sclarée et Ylan ylang

     

    ETATS NAUSEEUX ET VOMISSEMENTS           Bardiane, Camomille, Fenouil, Girofle, Gingembre, Menthe poivrée, Menthe verte et Poivre

     

    ANTI INFLAMMATOIRE                                                          Camomille, Helichryse, Lavande et Myrrhe

    ANTISEPTIQUE                                                                             Citron, Bergamote, Eucalyptus, Genièvre, Lavande, Niaouli, Ravensare

     

    REDUCTION TRANSPIRATION                              Cyprès, Palmarosa, Sauge sclarée

    CICATRISANT                                                                                 Bergamote, Bois de rose, Cyprès, Eucalyptus, Encens, Lavande, Neroli, Patchouli, Romarin à verbérone et petit grain

     

    REDUCTION DE LA FIEVRE                                     Bergamote, Camomille, Eucalyptus radiée, Lavande, Menthe poivrée, Niaouli, Ravensare et tea-tree

     

    REDUCTION DU STRESS                                           Bergamote, Camomille, Encens, Jasmin, Lavande, Mandarine, Marjolaine, Melisse, Rose, Sauge sclarée et Ylang ylang

     

     

                                                                                                 

     

     

     


    16 commentaires
  • Pour la 25ème année, les Restos du Cœur ont entamé leur grande campagne de mobilisation pour pouvoir offrir des repas aux plus démunis.

     logo.jpg

    Afin de venir en aide à cette association et à ses milliers de bénévoles, Danone et le groupe Carrefour se mobilisent pour la seconde année consécutive et s'engagent durablement.

    Dans le cadre de cette campagne,

     DANONE + CARREFOUR + RESTOS DU COEUR

    concrétisent un partenariat en 3 actions :

    1 - Aide à la collecte alimentaire des Restos du Cœur
    Les 5 et 6 mars prochains les salariés de Danone et du groupe Carrefour viendront en aide aux bénévoles des Restos du Cœur lors de la collecte nationale des denrées alimentaires dans les magasins Carrefour et Carrefour Market.


    2 – Opération promo-partage
    Pour 4 produits Danone achetés en promotion dans les magasins Carrefour (entre le 15 et le 25 mars) et Carrefour Market (entre le 17 et le 28 mars), un repas sera offert aux Restos du Cœur. Objectif : offrir un million de repas à l’association.

    3 – Aide à l’insertion et mécenat de compétences
    Tout au long de l’année, des salariés de Danone apportent leur expertise aux bénévoles des Restos du Cœur dans des domaines variés (RH, informatique, logisitique, nutrition infantile). Carrefour propose des CDD et des CDI à des personnes en réinsertion.

    Afin que la collecte annuelle de denrées et l'opération promo-partage remportent  un  véritable  succès,  les blogueurs sont sollicités pour faire circuler cette information en publiant sur leurs blogs un article à son propos à l’aide du kit de campagne téléchargeable à cette adresse : 



    http://lespiedssurterre.danone.com/telechargez-le-kit-de-campagne-les-restos-du-coeur-2010/

    Un
     article publié sur votre blog = 10 repas offerts

    1 - Vous rédigez un article présentant l'opération sur votre blog
    2 - Vous envoyez le lien à l'adresse suivante : hub@lanetscouade.com
    3 - Pour chaque article, Danone et Carrefour offriront 10 repas aux Restos du Cœur.

    Un blogueur parrainé = 10 repas offerts

    Vous pouvez parrainer jusqu'à 3 blogueurs et offrir ainsi 30 repas supplémentaires aux Restos du Cœur.

    Amis blogueurs mobilisez-vous en publiant à votre tour au sujet de cette campagne. Dès lors votre article procurera 10 repas aux restos du coeur offerts par les partenaires Danone et carrefour.

    Si possible, parrainez également jusqu'à 3 blogueurs et offrez ainsi 30 repas supplémentaires aux  Restos du Cœur.

    Dans le cadre de cette démarche, je parraine pour ma part, en les remerciant pour leur participation :


    * Lady marianne
         *      Ava
                  *  Nessa

     



    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Pin It

    18 commentaires
  • LE DIABETE : IL VOUS GUETTE PEUT-ETRE … ?

    1009032207.jpg

     
    Aujourd'hui nous parlerons d'une autre forme de tolérance :
    la tolérance au sucre !!


    D’un grand père qui faisait du diabète de type 2 et en ayant fait moi-même durant ma première grossesse (diabète gestationnel cf. mon article à ce propos) je souhaitais vous parler juste simplement du B.A.BA de ce qu’il faut savoir sur ce sujet.

    Chacun peut développer un diabète en vieillissant : beaucoup ignorent qu’ils y sont prédisposés.

    Alors n’hésitez pas à perdre 2 minutes à lire ce qui suit ..
     ce sera court mais instructif
    (pour ceux qui n’y connaissent vraiment rien à ce sujet du moins !).




    DEFINITION DU DIABETE :

    - maladie chronique provoquée par un trouble du métabolisme des glucides, et caractérisée par un taux anormalement élevé de sucre dans le sang et dans les urines (encarta)




    CONSEQUENCES DU DIABETE :

    - Destruction du cœur,

    - Destruction du système nerveux,

    - Destruction des reins,

    - Destruction des yeux,

    - Destruction des artères

    Tout cela de façon lente et sournoise.

     



    LES DEUX FORMES DE DIABETE :


    Le diabète de type 1 : dès l’adolescence, nécessitant des piqûres d’insuline tous les jours (la personne est insulino-dépendante), car son pancréas n’y survivrait pas sans cela.

     

    Le diabète de type 2 : appelé aussi diabète « de vieux », qui peut être prévenu par une alimentation équilibrée.



     
    LES  GESTES ALIMENTAIRES ELEMENTAIRES ! :


     - Les fibres (légumes verts, fruits, son, céréales complètes, légumes secs) doivent être consommées de façon régulière : ces dernières permettent de retarder l’absorption des sucres dans le sang.

     

    - Le gras doit être évité (voire être prohibé dans certains cas de diabète sévère).

     


    LES ALIMENTS A FORT INDEX GLYCEMIQUE  A EVITER (index maximum = 100) :



              Aliments                                           Index Glycémique


              Carotte                                                              92

              Miel                                                                    87

               Purée de pommes de terres     
               Corn Flakes                                                     85
               Raisin


                Pommes de terres                                       80

                 Riz blanc                                                        72

                  Pain                                                                69

                  Coca cola                                                      68

                  Riz brun                                                        66

                  Banane                                                          62

                  Pâtes                                                              60

                   Jus d'oranges                                             50






     

     


    ET BIEN SUR AUTANT QUE POSSIBLE  IL FAUT FAIRE DU SPORT OU AU MOINS MARCHER JUSQU‘A SUDATION  AFIN QUE L’EXCEDENT DE GLUCOSE SOIT BRULE.



    POUR PLUS D'INFORMATIONS VOUS AVEZ NOTAMMENT CE LIEN :

    http://linvestigateur.wordpress.com/2009/11/10/mondial-le-diabete-une-maladie-silencieuse/

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Pin It

    24 commentaires
  • BARRES DE CHOCOLAT FONDANTES AUX MICHOKO ET PETITS LU


                                       barreschocolatmichokolu.jpg



    Comme j’adore le chocolat depuis ma plus tendre enfance à un point presque inquiétant !! il m’a été offert pour noël un livre avec de savoureux gâteaux au chocolat dans une belle boîte avec en prime un appareil pour faire de la fondue au chocolat !

    Mais nous ne parlerons pas de cette dernière aujourd’hui.

    Parmis ces recettes en voici une, qui, je trouve, sort de l’ordinaire : fondants chocolats ..

    Cela me rappelle également un gâteau à base de petits lus qu’avait coutume de faire à tous ces anniversaires ma meilleure amie de l’époque : mais avec du café ! et c’était cependant délicieux aussi.

     

    Voici la recette de ce gâteau :

     

    4 personnes :

    25 mns de préparation.

    Réfrigération : 4 heures

    Recette facile et bon marché.

     

                                         INGREDIENTS :                                       

    -          180 g de chocolat noir                                

    -          15 michoko

    -          10 petits lus

    -          80 g de noisettes

    -          10 cl de crème liquide

     

    MATERIEL :

    ·         1 moule rectangulaire ou carré pas trop grand ni trop haut.



    RECETTE :

    1/   Dans une casserole faites légèrement bouillir la crème avec 10 Michokos coupés en morceaux.

    Hors du feu, incorporez le beurre en petits morceaux en fouettant doucement pour obtenir une pâte homogène.

    Concassez grossièrement les noisettes, faites-les griller à sec dans une poêle pendant 5 mn.

     

    2/    Faites fondre le chocolat au bain marie .

    Incorporez au mélange crème-michoko-beurre.

     

    3/   Coupez le reste des Michokos en petits morceaux .

    Incorporez –les dans la préparation avec les petits lu grossièrement écrasés et les noisettes grillées.

     

    4/ Chemisez le moule  de papier sulfurisé.

    Versez-y la préparation et lissez légèrement la surface.

     

    5/ Réservez au frais pendant 4 heures.

    Sortez le fondant du moule, coupez-le délicatement en barres et dégustez sans tarder.

    Bon j’avoue je n’ai pas encore essayer de la faire mais à voir le résultat plus haut ça donne envie et je ne tarderai pas !!!

    Pour mon bonheur et celui de mes poupées !!

     

    Si vous n’avez pas encore mangé :
    et bien dévorez déjà des yeux…hihi !



    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Pin It

    23 commentaires
  •                                             i88ostpo

                       DIABETE GESTATIONNEL :

     

    comment le dépister ? comment le combattre ?







    Voici un article que j’avais écrit sur ciao lorsque j’ai eu ma fille clémentine et que j’ai fait du diabète gestationnel :

    Je souhaite vous le faire partager afin que celles qui se posent la question : comment sait –on que l’on a du diabète gestationnel ?

    Et que celles qui ont connues ça

    Se rendent compte de ce que c’est (ou se le remémorent et donnent leur avis : des précisions supplémentaires quant à ça en commentaire )

     

     

    I/ DEPISTAGE : EXPERIENCE PERSONNELLE

     

    Aujourd’hui je viens d’avoir mes résultats concernant l’HGPO (Hyperglycémie Provoquée par infgestion de 100 g de glucose) afin de savoir si oui ou non je fais du Diabète Gestationnel.

    Au vu des résultats …. Incompréhensibles étant donné qu’aucune valeur usuelle n’est donnée … j’ai, comme je l’avais fait pour le test O’sullivan (Hyperglycémie Provoquée par ingestion de 50 g de glucose), cherché des informations sur internet.

     

     

    Qu’est-ce que le Test O’sullivan ?


    Le test O’sullivan est réalisé entre le 5ème et le 6ème mois de grossesse. Il faut boire 50 g de glucose et faire une prise de sang au bout d’une heure. Le résultat doit être inférieur à 1,40 g/l voire 1,30 g/l.

    Or le mien était de 1,54 g/l. Cependant je n’ai eu aucun coup de fil du gyneco .. rien… alors j’ai attendu mon rendez-vous suivant (étant donné que si je n’avais pas eu internet je n’aurai jamais su que 1,54 g/l c’était trop … aucune valeur usuelle n’étant donnée !).

    Mais je viens de lire qu’il aurait fallu le faire dans les 7 jours pour qu’une prise en charge éventuelle soit prise … enfin !

    Le 9 juin : rendez-vous chez mon nouveau gyneco à l’hôpital (jusqu’ici j’étais suivie par un sur place). Et le verdict est donné : il faut faire l’HGPO.

     


    Qu’est-ce que l’HGPO ? Hyperglycémie Provoquée ?


    L’HGPO pour ma part s’est traduit ainsi (je dis cela parce-que j’ai une amie qui n’a pas eu droit à autant de faveur ! lolll….).
    Au lieu d’avoir une prise de sang au bout de 3 heures comme mon amie j’ai eu la totale soit 5 prises de sang :

    - 1 prise de sang à jeun
    - 1 prise de sang au bout de 30 mns
    - 1 prise de sang au bout d’une heure
    - 1 prise de sang au bout de 2 h
    - 1 prise de sang au bout de 3 h

    Les résultats étaient les suivants :

    - A jeun : 0,99 g/l
    - Au bout de 30 mns : 1,72 g/l
    - Au bout d’une heure : 2 g/l
    - Au bout de deux heures : 2,07 g/l
    - Au bout de 3 heures : 1,81 g/l

    Alors oui mais toujours rien d’indiqué pour savoir si c’est normal ou non.
    Retour sur internet et là je trouve les résultats suivants sur un site :

    Après test d’HGPO si deux valeurs sont supérieures ou égales aux suivantes le DIABETE GESTATIONNEL est diagnostiqué :

    A jeun : >= 0,95 g/l
    Au bout d’une heure : >= 1,80 g/l
    Au bout de deux heures : >= 1,55 g/l
    Au bout de trois heures : >= 1,40 g/l

    Les 4 valeurs étant supérieures … je n’ai d’autre alternative que d’accepter le verdict.
    (Valeurs en semaine 27).

    !!! CEPENDANT L'INTERPRETATION DEPEND DE LA SEMAINE DE GROSSESSE A LAQUELLE ON EST : EN SEMAINE 31 COMME MOI 2 VALEURS SONT SUPERIEURES : LE DIABETE GESTATIONNEL ETANT A SON PIC DE LA SEMAINE 31 A LA SEMAINE 36. !!!!


    J'ai appelé le laboratoire d'analyse qui m'a dit d'appeller l'hôpital. J'ai eu RV à l'hôpital qui voulait passer à un traitement à l'insuline ...puis... j'ai vu le diabétologue de l'hôpital qui m'a donné un sursis en me prescrivant un régime très limitatif.

    Afin de voir si celui-ci suffira, deux prises de sang vont être à faire dans 3 semaines (à jeun et à 14 h) puis un RV avec un diabétologue pris pour savoir le verdict : insuline ou juste poursuite du régime ?

    Ayant pris 2 kgs par mois mon régime est très strict :

    - Moins d'1,8 kg/mois : 3 repas et 3 collations (légumes à volonté /viande ou poisson ou 2oeufs/café, thé, infusions avec aspartame/yaourts 0 %/, fruits en fin de repas, légumes secs en quantité minime, de même que pour le pain et le fromage).

    - Au dessus : 3 repas (tout est à peser consciensieusement : 20 g de céréales, 90 g de jambon maigre etc.......... ).

     


    Suite du verdict dans 3 semaines donc ........



     

     

    ******* 3 semaines sont passées **********



    J'ai fait les 2 prises de sang + une glycémie capillaire (sur le doigt) le matin 3 heures après avoir déjeuner et voici les résultats qui sont très positifs : bref le régime ça marche !!!! :

    - Glycémies à jeun : 0,82 g/l
    - Glycémies à 14 h (2 h après le début du repas) : 0,93 g/l
    - Glycémies capillaires : 0,97 g/l

    Je poursuis donc le régime uniquement .. pas besoin d'insuline ... heureusement que le diabétologue a été consulté !!

    Enfin voici quelques infos pour celles que ça intéresse et qui ne veulent pas rester dans le flou comme je l'ai été ..... sur le DIABETE GESTATIONNEL et tout ce qui en suit :



    II/ COMMENT COMBATTRE LE DIABETE GESTATIONNEL ?



    la prise en charge en cas de diabète

    gestationnel diagnostiqué à 27 SA

    (j’en suis déjà à 31 !)


    La prise en charge sera multidisciplinaire :

    1° Prise en charge diabétologique



    Le diagnostic de diabète gestationnel doit conduire à:

    1) Une prise en charge rapide car l'efficacité d'un traitement précoce est meilleure,

    2) Une surveillance diabétologique associant :


    ¤ Autosurveillance glycémique quotidienne à l'aide d'un lecteur de glycémie capillaire, au minimum le matin à jeun et 2 h après le début de chacun des trois principaux repas. C'est sur les valeurs de glycémie qu'une décision de modifications thérapeutiques peut être prise (la fructosamine et l'hémoglobine glyquée ne permettant pas une adaptation assez rapide),
    ¤ Mesure des glycémies veineuses à jeun et 2 h après le repas, éventuellement pour prendre la décision d'une adaptation thérapeutique et, de toute façon, à titre de contrôle de qualité tous les quinze jours,
    ¤ Recherche pluri-quotidienne d'une cétonurie,
    ¤ Consultations fréquentes (tous les 15 voire 8 jours) avec l'équipe diabétologique (médecin, infirmière, diététicienne).

    Les objectifs glycémiques sont une glycémie à jeun < 0,95 g/l (5,3 mmol) et une glycémie mesurée 2 h après chaque repas < 1,20 g/l (6,7 mmol) .


    3) Le traitement doit toujours comporter une prescription diététique adaptée à chaque cas après enquête alimentaire, tenant compte du poids pré-gestationnel et de la prise de poids et s'appuyant sur les principes suivants :

    ¤ L'alimentation comporte 50% de glucides, en privilégiant les glucides de faible index glycémique et les fibres,
    ¤ La ration énergétique totale est répartie en trois repas et trois collations,
    ¤ Le niveau énergétique quotidien peut être réduit d'un tiers en cas d'obésité, sans descendre en dessous de 1600 Kcal. Le niveau énergétique peut également être réduit lorsque la prise pondérale dépasse 1,8 kg/mois chez la femme de poids normal, 0,9 kg chez la femme obèse. Dans les autres situations, les apports sont de l'ordre de 1800 à 2200 Kcal/j. Dans tous les cas, la présence d'une cétonurie fréquente doit faire élargir la ration énergétique.

    4) L'insulinothérapie doit être instaurée:

    Si le régime ne suffit pas à obtenir les objectifs glycémiques fixés, une insulinothérapie doit être instaurée. L'insulinothérapie est de mise, d'emblée, si la glycémie à jeun est supérieure à 1,30 g/ l.

    5) Dans la mesure du possible, le maintien d'une activité physique compatible avec la grossesse doit être encouragé . (la marche et la natation ça doit aller quand même !! )

     

    2° Prise en charge obstétricale



    Lorsque les objectifs glycémiques sont atteints et en l'absence de complications, la surveillance et l'accouchement ne présentent pas de particularité.

    Dans les autres cas, la surveillance est directement liée au degré d'équilibre glycémique et à la survenue de complications. La fréquence des explorations sera fonction du degré de gravité évalué par l'ensemble des cliniciens. Si des complications surviennent (HTA, menace d'accouchement prématuré, hypotrophie), la surveillance sera identique à celle de toute grossesse compliquée.

    En cas de mauvais contrôle glycémique ou de suspicion de macrosomie, Hydramnios, il est nécessaire d'étudier la croisssance et la vitalité foetales par échographie et cardiotocographie en vue d'une éventuelle extraction foetale.

    N.B. : L’utilisation de béta-mimétiques, quelque soit sa modalité d’administration est contre indiquée. Le risque est la survenue d’une acido cétose.

     

    3° Prise en charge anesthésique :



    Les particularités de l'accouchement d'une femme diabétique (diabète gestationnel)?

     

    Conduite de l'accouchement



    Il n'y a pas lieu de modifier les conduites obstétricales si le diabète gestationnel est bien équilibré et en l'absence de complications. La césarienne d'emblée pour DG n'est pas justifiée (pas de bénéfice néonatal, augmentation de la morbidité maternelle) .

    L'accouchement avant terme n'a pas d'indication sauf en cas de complications surajoutées (pré-éclampsie, retard de croissance intra-utérin, anomalies de la vitalité foetale). En cas de diabète déséquilibré et ou de retentissement foetal (macrosomie, hypertrophie septale), la surveillance doit être rapprochée et instituée dans un centre de niveau 2-3.

     

    Prise en charge du nouveau-né



    L'enfant bénéficie à la naissance d'un examen clinique complet, en particulier à la recherche d'une malformation dans l'éventualité, rare, d'un diabète pré-gestationnel méconnu.

    L'alimentation doit être débutée dès la naissance, au sein ou au biberon.

    La surveillance doit être renforcée pendant au minimun les 24 premières heures.

     

    Prise en charge de la mère


    Pendant l'accouchement, la glycémie sera surveillée par prélèvements capillaires régulièrement.
    L'allaitement doit être conseillé. Il contribue au retour à la normale de la tolérance au glucose à distance de l'accouchement.

    Une surveillance glycémique doit être maintenue pendant quelques jours pour vérifier le retour à la normale des glycémies. En cas de persistance d'une hyperglycémie, la possibilité d'un diabète pré-gestationnel ou d'un diabète de type 1 démasqué par la grossesse doit être évoquée et la prise en charge diabétologique doit être poursuivie ou ré-instaurée rapidement.

     

    Les conséquences du diabète gestationnel



    1° A court terme :



    ¤ Conséquences maternelles : HTA gravidique,
    sensibilité aux infections,

    ¤ Conséquences fœtales et néonatales :


    macrosomie, excés de Liquide amniotique, mort in utero (très rare), dystocie des épaules avec risque de traumatismes fœtaux (mort per-partum, paralysie du plexus brachial, fracture de l'humérus,…), détresse respiratoire et complications métaboliques néonatales (hypoglycémie et hyperbilirubinémie en particulier).

     

    ¤ Conséquences obstétricales : Césariennes.
    -------------------------------------------


    2° A long terme :



    ¤ Pour les femmes ayant eu un DG : risque de
    développer un diabète non insulino-dépendant (dans 15 à 60% des cas selon les groupes étudiés et la durée de suivi),

    ¤ Les enfants sont plus souvent atteints
    d'obésité, pathologie qui constitue un facteur de risque cardio-vasculaire, et de diabète non-insulino-dépendant (DNID).


    A la sortie de la maternité, quelles sont les
    recommandations faites à la jeune accouchée ?




    La contraception par les oestro-progestatifs n'est pas contre-indiquée du seul fait de l'antécédent de diabète gestationnel, sous réserve d'une normalisation des glycémies et d'un contrôle sous traitement.

    Le choix d'un contraceptif doit être prudent car certains progestatifs utilisés seuls ou en traitement combiné pourraient favoriser l'évolution vers le DNID chez une femme ayant eu un DG.

    Il est nécessaire de contrôler la tolérance au glucose, 3-6 mois après l'accouchement.

    A distance de cette période, il est nécessaire de surveiller régulièrement la tolérance au glucose de ces femmes et de mettre en oeuvre des mesures préventives: normalisation ou stabilisation du poids, maintien d'une activité physique régulière, limitation des autres facteurs de risque vasculaire, car le diabète gestationnel constitue un marqueur précoce du risque de survenue d'un diabète non insulino-dépendant..

    Il n'y a pas de consensus sur les modalités de la surveillance; néammoins une HGPO à 75 g tous les 12 à 24 mois peut être proposée.


    En cas de nouvelles grossesses, un diagnostic de DG doit être assuré.

    Concernant l'enfant, le risque d'obésité et de diabète non insulino-dépendant est augmenté chez ces enfants. Une surveillance régulière des enfants et une éducation nutritionnelle de la mère et de l'enfant sont donc nécessaires.


    Points essentiels :


    ¤ Dépister le diabète gestationnel a un intérêt de santé publique : dépister une population à risque de diabète non-insulino-dépendant,

    ¤ Le dépistage sur des facteurs de risque a une sensibilité insuffisante 60 à 70%,

    ¤ Le dépistage repose sur le test d'O'Sullivan,
    [
    ¤ Le diagnostic repose sur l'HGPO à 100g,

    ¤ La prise en charge est pluridisciplinaire : obstétricien, diabétologue, anesthésiste et pédiatre,

    ¤ En l'absence de prise en charge, les risques sont maternels (HTA, infections urinaires), fœtaux (macrosomie, détresse respiratoire et ][complications métaboliques) et infantiles (obésité et DNID),

    ¤ Le plus souvent, un régime hypocalorique (1800 à 2200 Kcal/j) et hypoglucidique (50%) est suffisant,


    ¤ L'allaitement maternel sera conseillé. Il contribue au retour à la normale de la tolérance au glucose à distance de l'accouchement,

    ¤ Un bilan diabétologique sera réalisé
    3-6 mois après la naissance,

    ¤ La contraception oestro-progestative n'est ][pas contre-indiquée sous certaines conditions,

    ¤ Au cours d'une grossesse ultérieure, le risque de DG est supérieur à 40%.




    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique